Cloud : une PME sur deux craint pour sa sécurité

Publié le par

Un sondage mené par le prestataire informatique Plenium auprès de petites et moyennes entreprises révèle les attentes et les incertitudes des dirigeants d'entreprise sur le cloud, ce système d'utilisation de serveurs distants accessibles sur le Web pour traiter ou stocker l'information.

 Le Cloud ne fait pas encore l’unanimité au sein des PME, voilà ce qui ressort d'un sondage* réalisé par Plenium, société de services d’infogérance pour les entreprises, dont les résultats ont été publiés le 18 février 2013. Utiliser des serveurs distants accessibles sur le web pour traiter ou stocker l'information, le principe du "nuage", génère des attentes et de l'inquiétude de la part des dirigeants de petites entreprises.

Le cloud, pour quels usages ?

Les dirigeants d’entreprises envisagent trois usages assez consensuels :

  1. L’email professionnel pour 86% des PME
  2. Les outils de récupération de données pour 74% des PME
  3. Les logiciels de collaboration pour 50% des PME.

Le cloud, une nébuleuse en matière de fiabilité et de sécurité

S'agissant de la perception de fiabilité des services disponibles; sur une échelle de 1 à 10 (1= très peu fiable & 10= très fiable), la moyenne des réponses des PME est de 6. La dispersion des réponses est sans équivoque, elle démontre combien les entreprises doutent de la fiabilité des services cloud.
Le constat est similaire concernant la sécurité des solutions cloud. Sur une échelle de 1 à 10 (1= « très peu sécurisé» & 10= très sécurisé), l’enquête montre une moyenne de 6,15 sur la perception de protection des données lors de l’utilisation d’un service Cloud.

Les freins à l’adoption rapide du cloud par les PME

Concernant les raisons les plus importantes qui empêchent les PME d’adopter plus rapidement les services Cloud, le trio bloquant est la sécurité pour 48% des PME, le coût pour 43% et le manque de recul sur une technologie perçue encore comme trop récente pour 36% d’entre elles.
D’autres freins non négligeables apparaissent tels que la lenteur et les problèmes de latence, ainsi que la complexité d’intégration de services Cloud dans l’infrastructure informatique existante des PME.


*L’étude réalisée en février 2013 auprès de 42 dirigeants de PME d’une taille inférieure à 150 personnes, met en avant principalement les usages attendus, la fiabilité et les principaux freins à l’adoption d’une informatique dans les nuages.

Batimat, le plus grand salon européen consacré au bâtiment, ouvre ses portes en novembre

Bureau éco-responsable : 10 produits pour mettre votre entreprise au vert