Mon compte Devenir membre Newsletters

Les Français accros à leur véhicule personnel

Publié le par

Les Français restent attachés à leurs habitudes de déplacement malgré la prise de conscience "écolo". Le véhicule personnel est en tête de peloton, quand l'auto-partage fait figure de petit dernier.

La voiture personnelle n'est pas prête d'être détrônée par les nouveaux modes de mobilité dits durables. Et la tendance est lourde car 57 % des sondés estiment que leurs besoins en termes de mobilité seront croissants d'ici à 2030, selon le baromètre* Mobiva Groupe SNCF/Les ateliers de la terre/Harris interactive.

Conscients de l'impact écologique des transports, les Français interrogés prédisent néanmoins qu'ils continueront à se déplacer plutôt dans un véhicule personnel que dans un véhicule partagé.

Les vœux de s'orienter vers des transports plus écologiques sont réels mais des efforts restent à faire : seuls 27 % des répondants souhaitent utiliser plus régulièrement les transports en commun et 19 % sont partants pour utiliser un véhicule éco-entretenu et éco-conduit. Un Français sur deux reconnaît qu'il pourrait faire davantage d'efforts.

Vive la marche à pied

Les modes de déplacement plébiscités par les sondés, hormis la voiture, sont dans l'ordre croissant : l'auto-partage, le covoiturage, les transports en commun, les véhicules électriques ou hybrides, le vélo... et la marche à pied.

Enfin, fait significatif d'un changement de mentalité : 56 % des sondés privilégient la réduction de l'impact écologique des véhicules à la diminution de leur coût d'utilisation (52 %) ou encore à l'amélioration des équipements de sécurité (51 %). 85 % d'entre eux souhaitent des propositions en faveur de la réduction du coût des transports publics supportés par les usagers.

*L'enquête a été réalisée en ligne selon la méthode des quotas, du 10 au 17 août sur un échantillon de 1 000 individus issus de l'access panel Harris Interactive.