Les TPE sont technologiquement "attardées"

Publié le par

Une majorité de petits patrons sont connectés au Web, mais trop peu exploitent son potentiel pour développer leurs affaires et conquérir de nouveaux clients. C'est ce qui ressort d'une étude de Fiducial sur les TPE françaises et les nouvelles technologies.

Les TPE sont technologiquement 'attardées'

Les TPE, encore à la ramasse des nouvelles technologies. C'est ce qui ressort d'une étude Fiducial publiée le 6 novembre. Si la quasi-totalité des dirigeants de TPE est connectée à internet (84 %), leurs usages sont encore extrêmement contrastés. L'étude distingue cinq grandes typologies comportementales face aux outils numériques. 32 % sont des "pionniers" avec une forte implication dans leur entreprise et un très bon niveau d’information. 25 % sont des suiveurs. 9 % sont convaincus, mais demandent un accompagnement. 21 % restent "à convaincre" en ce qui concerne le développement de leur activité grâce au numérique. Enfin, 13 % peuvent être qualifiés de "technophobes".

Le sentiment d’utilité des outils numériques augmente avec la taille de l’entreprise. Il est aussi plus marqué auprès des jeunes (88 %), dans les professions libérales (84 %), les services aux entreprises (91 %) et le BTP (73 %).

Une utilisation de gestion plus que de business

De manière générale, 66 % des patrons de TPE jugent que le potentiel du numérique est important pour leur activité. Pourtant, force est de constater que près de six entreprises sur dix restent inexistantes sur le Web. C'est d’autant plus frappant que seulement 36 % des TPE ont un site web, dont 11 % d’entre elles un véritable site marchand. En ce qui concerne les réseaux sociaux, seules 8 % des TPE déclarent avoir investi Twitter ou encore Facebook.

Ces chiffres s’expliquent par le fait que les outils numériques sont avant tout utilisés dans les domaines administratifs, de gestion et de relations avec les fournisseurs et les partenaires des TPE. Pour le moment, les attentes des patrons restent principalement centrées sur les sujets potentiellement à risques tels que la sécurité, la sauvegarde et l’accès à distance des mails et des télécommunications. Internet permet pourtant, en quelques clics, de capter de nouveaux clients dans sa propre zone de chalandise.

Un assistant virtuel interactif conçu pour les sites des PME

E.ziclean, le robot laveur de vitres high-tech