Mon compte Devenir membre Newsletters

Les jeunes actives, nouvelles ambassadrices du social commerce

Publié le par

Que ce soit via leurs portables ou Facebook, plus de la moitié des jeunes actives françaises partagent leurs expériences d'achat. Toutefois, pour 95% d'entre elles, les réseaux sociaux demeurent avant tout des espaces de dialogue bien plus que des plateformes d'achat, selon la dernière étude Ebay.

Les jeunes actives, nouvelles ambassadrices du social commerce

Faire ses emplettes au boulot ou sur mobile, comparer et partager ses bons plans sur les réseaux sociaux... les jeunes actives sont les nouvelles ambassadrices du social commerce. Tel est le principal enseignement de la dernière étude issue de l'Observatoire eBay-Terrafemina, qui s'est penchée sur les comportements et les attentes des femmes actives de 25-35 ans. Si 92% des personnes interrogées sont présentes sur les réseaux sociaux, c'est avant tout pour recommander leurs achats et partager leurs bons plans et coups de cœur avec leurs proches. Seulement 3% d’entre elles se déclarent toutefois prêtes à acheter directement via ce support.

Mais si la génération Y est connue pour profiter pleinement de l’interactivité d’Internet et de ses outils de partage, elle semble tout aussi intransigeante sur certains fondamentaux tels que le nomadisme, l’instantanéité, l’authenticité et le partage. L’Observatoire eBay-Terrafemina souligne en effet que les jeunes actives françaises apprécient en priorité la facilité d’utilisation et le confort d’Internet, qui leur permettent d’acheter où elles veulent et quand elles le veulent tout en leur offrant un large choix de produits. L’espace de discussion offert par les réseaux sociaux, quant à lui, laisse place à l’innovation et à la découverte.

L’hypermobilité : nouveau mode de consommation d’une génération ultra-connectée

La jeune femme 2012 est multi-expérience d’achat en ligne. Son critère unanime d’achat est avant tout l’hypermobilité. L'étude révèle que 72% d’entre elles réalisent leurs emplettes sur les sites de ventes privées (contre 58% de l’ensemble des femmes), alors que 54% achètent sur les sites d’achats groupés. Ces jeunes actives ont intégré le décloisonnement vie privée-vie professionnelle, acceptant de recevoir des mails sur leur smartphone personnel. Elles s’octroient également le droit de faire leurs achats depuis leur lieu de travail. Cette génération est résolument le témoin d’un nouveau mode de consommation multicanal et multiécran.