Mon compte Devenir membre Newsletters

Portrait-robot des locaux idéaux selon les dirigeants de PME

Publié le par

La deuxième édition du baromètre* annuel de BureauxLocaux.com sur "L'entreprise et sa recherche de bureaux", parue le 7 octobre, met en lumière les critères de sélection des PME.

La location de petites et moyennes surfaces reste le type de transaction privilégié, mais les intentions d’achat augmentent parmi les dirigeants de PME françaises. Voici le premier enseignement de la deuxième édition du baromètre* annuel de BureauxLocaux.com, site d'immobilier d’entreprise spécialisé dans la location de bureaux. Cette étude sur "L’entreprise et sa recherche de bureaux", parue le 7 octobre 2010, souligne les critères de sélection des dirigeants. 

Location/achat

Les PME interrogées privilégient cette année encore, dans leur recherche de bureaux, des biens à la location (51%). On remarque néanmoins que cette tendance est en baisse, car cela concernait 66% des sondés en 2009. À l’inverse, on peut noter que les intentions d’achat augmentent, puisque 33% des répondants ont l’intention d’acheter leur bien (Vs 28% en 2009). De même que l’année dernière, seulement 6% se portent sur les solutions temporaires.

Surface

Au niveau du type de surface recherché, la tendance est similaire à 2009: la priorité est donnée aux petites et moyennes surfaces de moins de 100 m² pour 39% d’entre elles et de 100 à 500 m² pour 41% des entreprises interrogées.

Temps de recherche

Au niveau du temps de recherche pour leurs nouveaux bureaux, la plupart des entreprises (60%) souhaitent les trouver en moins de 6 mois, sachant que le temps de recherche augmente avec la surface. Par exemple, les entreprises en quête d’une surface de moins de 100 m² sont 67% à se donner moins de 6 mois pour trouver leurs locaux. À l’inverse, les entreprises qui recherchent une surface de plus de 1000 m² sont 66% à se donner entre 6 et 18 mois ou plus.

L’agrandissement des locaux existants, 1re motivation des entreprises

Dans un contexte de sortie de crise financière et économique, on remarque que les entreprises misent sur le développement de leur structure. En effet, 34% des recherches sont motivées par une extension des locaux, et 15% par une création d’entreprise. Exemple marquant de cette “reprise économique”, la réduction des coûts devient, en 2010, la 6e motivation des entreprises (11%), alors qu’elle arrivait en 2e position en 2009 avec 17%.

Les motivations changent selon le type de surface recherché. Les entreprises qui recherchent des locaux de moins de 100 m2 sont, cette année, plus en “extension” (29% vs 28% en 2009) qu’en “création” ( 27% vs 31% en 2009), avec 13% en fin de bail. Celles qui visent des surfaces entre 100 et 1000 m2 suivent également ce même modèle, mais le 3e critère est celui de la réduction des coûts (10%). Quant à celles qui recherchent plus de 1000 m2, elles sont soit en développement (44%), soit dans une optique de regroupement de sites (25%) ou en fin de bail (19%), alors que seulement 6% visent à réduire les coûts.

Les critères majeurs des entreprises

Deux critères dominent pour la localisation des bureaux: l’image/la réputation du lieu (66%) et la proximité des moyens de transport (61% vs 71% en 2009 ).
La fiscalité passe de la 4e à la 3e place avec 58 %, et devient l'un des critères principaux. C’est d’ailleurs le premier critère pour les entreprises recherchant plus de 1000 m2.
Le respect des normes environnementales arrive cette année en 2e position, avec 62% (Vs 42% en 2009, soit 20% de plus).
Quant aux qualités intrinsèques de l’immeuble, le critère majeur reste le fait de disposer de parkings dans l’immeuble (71%). La qualité du hall d’entrée passe, quant à lui, de la 2e à la 3e position, avec 59% vs 66% en 2009.
Les deux autres critères arrivant ensuite sont l’architecture de l’immeuble (52%) et l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite avec 50%.

L’aménagement idéal

La flexibilité reste le critère numéro 1, avec 60%, suivie du type de chauffage (55%) et de la présence de salles de réunion (54%). Point important, on remarque que les open spaces restent un mode d’aménagement d’espace de travail qui ne convainc pas toutes les entreprises, puisqu’ils représentent pour 42% d'entre elles moins de 50% des surfaces occupées, et 37% sociétés n’en possèdent pas du tout. Enfin, la surface moyenne par employé est estimée à 13,2 m2.

Le principal critère s’il ne fallait en retenir qu’un: le coût

Même s’il est moins important qu’en 2009, le coût global (loyer + charges) reste le critère majeur dans toute recherche de nouveaux bureaux pour 43% des sondés (Vs 58% en 2009), devant la localisation (40%) qui a cependant progressé de 6 points par rapport à 2009, et la qualité et l’aménagement des bureaux, passés de 8% en 2009 à 17% en 2010.

 

*Cette 2e édition du baromètre BureauxLocaux.com a été réalisée en partenariat avec l’Association des directeurs immobiliers (ADI) et Regus, auprès d’un public de décideurs et chefs d’entreprise français. Cette enquête s'appuie sur un échantillon de 342 décideurs et chefs d’entreprise français de tous les secteurs d’activité et représentant des sociétés implantées sur tout le territoire. 80% des répondants représentent une entreprise de moins de 50 salariés. 42% se situent à Paris et en région parisienne. Le recueil d'informations a eu lieu en juin et septembre 2010, par questionnaire en ligne.