Mon compte Devenir membre Newsletters

Un partenariat pour aider les PME STIC innovantes

Publié le par

Michel Cosnard, p-dg de l'Inria, et François Drouin, président d'Oséo, ont signé lundi 3 mai un accord pour renforcer l'innovation dans les PME intervenant dans le domaine du logiciel.

Favoriser les capacités d’innovation des PME dans le domaine des STIC (Sciences et technologies de l'information et de la communication) et des logiciels: tel est l'objectif du partenariat signé lundi entre l’Inria, l'Institut national de recherche en informatique et automatique, et Oséo.

D'une durée de trois ans, ce programme se focalise sur l’émergence et la construction de projets de qualité, en amont des outils de soutien à la R&D et à l’innovation déjà existants. Les objectifs? Sensibiliser les entreprises et identifier les PME intéressées, particulièrement en partenariat avec des pôles de compétitivité partenaires, mais également construire puis qualifier des projets de transfert qui pourraient en résulter, notamment avec des équipes projets de l’Inria ou de ses partenaires de la recherche publique.

Les initiatives identifiées à ce jour par les deux acteurs portent sur trois thématiques: l’accès des PME innovantes au calcul intensif, le développement des applications mobiles sur smartphones et enfin la ville numérique durable.

Acteur national majeur du transfert dans les sciences numériques, l’Inria franchit ainsi une nouvelle étape dans le renforcement de sa politique de transfert à destination des PME. «Nous avons construit de nouveaux dispositifs dédiés aux PME tels que les I-labs, partenariats structurés à des fins de transfert qui permettent la collaboration entre une de nos équipes et une PME. En nous associant avec Oséo, nous sommes convaincus que nous pourrons renforcer les opportunités de transfert de la recherche publique vers les PME innovantes dans notre domaine», affirme Michel Cosnard, p-dg de l’Inria.

Afin de promouvoir cette offre à destination des PME innovantes et de préciser les conditions d’accès à des dispositifs éventuels de financement, l’Inria et Oséo vont lancer une lettre d’information dédiée au cours du second trimestre 2010. Un comité de pilotage, composé de représentants de l’Inria et de Oséo, se réunira au minimum deux fois par an. Il aura notamment pour mission de définir les actions conjointes et d’établir un bilan annuel de ces actions pour, le cas échéant, les réorienter.