Mon compte Devenir membre Newsletters

Un site pour tout savoir sur la Charte des relations inter-entreprises

Publié le par

Charte-interentreprises.fr présente l'ensemble des actions mises en œuvre afin de faire vivre la Charte des relations inter-entreprises et de veiller à sa mise en application. Aujourd'hui, 246 signataires se sont engagés à adopter des pratiques responsables vis-à-vis de leurs fournisseurs.

En 2010, la Charte des relations inter-entreprises est née afin d'inciter les entreprises à adopter des pratiques responsables vis-à-vis de leurs fournisseurs, notamment les PME. Sa promotion et son animation sont aujourd’hui assurées par la Médiation Inter-entreprises et la CDAF (Compagnie des dirigeants et acheteurs de France), en coordination avec les 246 entreprises et organismes signataires (Danone, Legrand, SCNF, Total, etc.).

Dans ce cadre, un site internet, www.charte-interentreprises.fr, vient de voir le jour. Il présente l’ensemble des dispositifs d’actions mis en œuvre afin de faire vivre la charte et de veiller à sa mise en application sur le terrain (agrément de cabinets de conseil et d’organismes de formation ; avancement des travaux normatifs déjà engagés avec l’Afnor ; formations délivrées par la Médiation Inter-entreprises et la CDAF ; labellisation des signataires ; Etc.). La charte, la vie de la charte, les signataires et diverses publications y sont également présentés.

Pour rappel, la Charte des relations inter-entreprises établit dix engagements pour des achats responsables, comme

  • le respect de la loi LME (loi de modernisation de l'économie) ;
  • créer une relation durable entre le donneur d’ordres et la PME, par exemple en termes d’équité financière ou de transparence sur le carnet de commandes et la capacité de production tout en veillant à maitriser les risques d’une dépendance réciproque trop forte ;
  • Choisir un fournisseur en appréciant le coût total de l’achat et non pas seulement le prix apparent, en intégrant les coûts logistiques, les risques en termes de réapprovisionnement, les problèmes de qualité et d’image ;
  • Prendre en compte l’impact environnemental de son entreprise et de ses activités, y compris les activités externalisées
  • Veiller à la responsabilité territoriale de son entreprise en recherchant, sur le territoire où elle exerce son activité, à contribuer le plus possible à développer l’activité économique...

La charte prévoit aussi la désignation par chaque grande entreprise signataire d’un ou plusieurs correspondant(s) PME, pouvant être saisi(s) par les fournisseurs en cas de conflits ou litiges, dans un rôle de médiateur et deux comités de pilotage par an rassemblant les entreprises signataires : chacune d’entre-elles présente les avancées de son dispositif de mise en œuvre de la charte sur le terrain.