Mon compte Devenir membre Newsletters

Business : trois idées originales venues de l'étranger

Publié le par

Un site anglais de vente de vêtements pour hommes indécis, mais stylés. Un magasin de jeans américain qui joue à fond la carte de la technologie. Une plateforme web qui référence les industriels sous-traitants aux États-Unis. Voici trois idées dénichées par notre partenaire MonPetitBiz.fr.

Idée de business model ?
Smithfield Case, le site anglais de vente de vêtements pour hommes indécis, mais stylés
Les hommes auraient des difficultés à choisir en ligne des vêtements adaptés à leur style. Partie de ce constat, la start-up anglaise Smithfield Case propose une offre d'un nouveau genre. Après avoir définis leurs tailles, leur style et leurs marques préférées, les clients reçoivent à domicile une sélection de vêtements, qu'ils peuvent alors essayer à loisir. Ne leur reste plus qu'à retourner ce qui ne leur convient pas puis à régler la note.

Commerce avant-gardiste (ou déshumanisé au choix)
Un magasin de jeans américain joue à fond la carte de la technologie
Dans le magasin Hointer, situé à Seattle, point de grandes piles de jeans qui manquent de s'effondrer quand on cherche sa taille. Une fois trouvé le pantalon de ses rêves, il suffit de dégainer son smartphone, de scanner, grâce à l'application maison, le QR code inséré sur l'étiquette et d'indiquer sa taille. Le pantalon à la taille désirée est alors envoyé dans une cabine d'essayage ! Le paiement directement en cabine est alors possible...

Idée à importer ?
Une plateforme web référence les industriels sous-traitants aux quatre coins des États-Unis
Besoin de faire fabriquer des chemises, des pantalons ou encore des sacs ? Maker's Row, plateforme web, référence des usines aux quatre coins des États-Unis, qui peuvent intervenir dès le début du projet jusqu'à la production. Pour l'heure, le site ne recense que les industriels fabriquant des vêtements et des accessoires. Si les fabricants doivent payer pour apparaître sur le site, l'accès est gratuit pour les donneurs d'ordres.