Les patrons de PME toujours plus tournés vers le Web 2.0

Publié le par

Davantage adeptes du média Internet et des réseaux sociaux, les chefs d'entreprise sont de plus en plus soucieux de donner du sens et de la visibilité à leur communication sur la Toile, d'après une récente étude réalisée par Linkeo.

Les patrons de PME toujours plus tournés vers le Web 2.0

Des patrons de PME toujours plus aguerris au média Internet, plus soucieux de leur identité virtuelle et davantage ouverts au monde des réseaux sociaux. Tel est l'enseignement principal de l'étude “les TPE-PME face à l’économie numérique” réalisée par la web agence Linkeo.

En effet, selon le baromètre, 70 % des chefs d’entreprises estiment que leur site internet fait partie de leur identité et l’intègrent sur tous leurs supports quotidiens : carte de visite, signatures mails… 60 % des entrepreneurs vérifient également l’efficacité de leurs différents canaux de communication en prenant le temps de se renseigner sur comment les internautes les ont trouvés sur la Toile. Plus encore, 53 % des TPE-PME utilisent leur site comme un support de vente additionnel, capable de conforter leurs futurs clients dans leur décision. D’ailleurs,un tiers des prospects demandent spontanément l’adresse du site internet avant l’acte d’achat final.

Quelles motivations ont poussé les entrepreneurs à créer leur site web ? Tout d'abord diversifier leur budget communication (59 %), puis faire connaître ses produits et services (56 %) et enfin générer de nouveaux contacts (53 %).

La part belle aux réseaux sociaux

Autre enseignement tiré de cette étude : les TPE-PME ne misent plus uniquement sur le référencement naturel pour assurer leur visibilité. 10 % des TPE-PME communiquent sur les réseaux sociaux pour booster leur visibilité sur la Toile. Soit une progression de neuf points par rapport à 2011. Si 60 % des chefs d’entreprises estiment que les réseaux sociaux sont un levier de développement leur activité, seuls 10 % d’entre eux y communiquent. Les TPE-PME sont donc encore réticentes à franchir le pas.

77 % des entrepreneurs estiment que leur site permet d’augmenter la notoriété de leur entreprise. Toutefois, l’e-réputation, sujet stratégique pour les grandes entreprises, ne touche pas encore toutes les TPE-PME. Seul un tiers des entreprises s’intéressent à leur e-réputation et veillent à ce que l’on dit de leur entreprise sur le Net.

Enrichir son site de textes et visuels

Quelles sont les intentions et besoins des TPE-PME, dans les six mois à venir, en matière de stratégie web ? 55 % d'entre elles souhaitent enrichir leur site de textes et visuels additionnels, 53 % veulent augmenter leur visibilité sur le Web et 40 % travailler le design de leur site. C'est dire si la maîtrise du média internet est devenue un acquis pour nombre de chefs d’entreprise soucieux de donner du sens et de la visibilité à leur communication en ligne. C'est pourquoi près de la moitié des TPE-PME actualisent leur site au moins une fois par trimestre.

Par ailleurs, notons que l’Internet mobile est perçu comme un axe fort de développement des TPE-PME et enregistre une très forte progression : 23 points par rapport à 2011.

Enfin, le made in France serait-il un argument pour attirer les internautes ? 43 % des chefs d’entreprise de TPE-PME répondent à cette question par la positive, en estimant que la mise en avant de leur savoir-faire français attire les internautes.

Les commerçants, atouts essentiels des e-commerçants!

Acheter en ligne, un acte stressant?