Mon compte Devenir membre Newsletters

Ces entreprises qui surfent sur la fin du monde

Publié le par

Selon le calendrier maya, la fin du monde est prévue pour le 21 décembre 2012. Mais pour des entrepreneurs astucieux, c'est surtout une opportunité pour se démarquer! Voici notre sélection.

Ces entreprises qui surfent sur la fin du monde

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Il faut croire qu’il en est de même avec la fin du monde! À moins que vous ne viviez dans une grotte, vous devez savoir que, selon le calendrier maya, l’apocalypse aura lieu le 21 décembre 2012. Certaines entreprises y ont vu un bon filon pour faire parler d'elles. Voici notre sélection.

Un bon coup de pub pour un éditeur français

Les Éditions Edilivre commercialisent une offre "Fin du monde" pour publier, avant l’apocalypse, ses mémoires aux formats papier et numérique. L’éditeur propose ensuite de les stocker dans un ancien bunker français situé… sur la ligne Maginot en Alsace. Le prix, aussi, a été bien pensé puisqu’il est de 6 666 euros. Et pour 9 999 euros, c’est toute votre biographie qui est rédigée par un auteur d’Edilivre. Intéressé? Pas la peine d'appeler Edilivre, ces offres sont totalement factices: un simple coup de pub qui a fait couler de l'encre sur la Toile et assure ainsi la notoriété de la jeune entreprise.

Un bar pour les geeks

Un bar insolite a ouvert ses portes à la fin de l'été 2012, à Paris. Baptisé Le dernier bar avant la fin du monde, le lieu s'adresse avant tout aux geeks, c'est-à-dire aux passionnés d'informatique et d'univers fantastiques. Au menu: des jeux de société, des bandes dessinées, une décoration reprenant des univers cultes, comme ceux de Starwars ou Matrix, des cocktails aux noms étranges, mais surtout une horloge décomptant le temps restant avant l'apocalypse. Ouvert par cinq trentenaires, le bar ne devrait pas changer de nom après le 21 décembre.

Une soirée fin du monde dans un hôtel

Et si, pour survivre à l'apocalypse, il fallait passer la nuit dans un hôtel? C'est en tout cas ce que propose Suite Novotel via son opération “21.12.2012 Revival”. Ainsi, tous les établissements de la chaîne ont déployé une offre spéciale fin du monde. Elle comprend une nuit dans une suite de 30 m2, un kit de survie, un cocktail “fin du monde” et un petit-déjeuner “nouveau monde”. Le site dédié à cette opération donne également des conseils de survie, ainsi qu'un mode d'emploi pour éviter d'être mangé par une plante carnivore géante, ou grillé par un robot extraterrestre… Tout un programme!

Un jeu concours apocalyptique

Sun Location, un moteur de recherche spécialisé dans le tourisme, a décidé de récompenser les survivants du 21 décembre 2012. Le site, en partenariat avec Interhome et Belvilla, offre un séjour au soleil, ainsi que d’autres cadeaux, via un jeu concours baptisé “Vacances après la fin du monde”. Concrètement, les internautes doivent répondre à des questions liées à l’apocalypse: que faire avant la fin du monde? Sous quelle forme se présentera-t-elle? Quels sont les moyens pour y échapper? Un tirage au sort aura lieu le 21 décembre à 20 h 50.

Un kit pour survivre une semaine

Lyophilise.fr est un site spécialisé dans la vente de produits lyophilisés. Son idée pour la fin du monde? Un kit de survie composé d'un repas par jour et de 70 sachets d'eau potable de 100 ml, soit 1 litre par jour pendant une semaine. Au menu, poulet Korma, pâtes à la sauce lasagne, etc. Les repas peuvent être réhydratés à l'eau froide ou à température ambiante, au cas où aucune source de chaleur ne serait disponible après le 21 décembre... Le tout pour 99 euros. Comme le dit l’entreprise elle-même, “nul besoin d'être alarmiste pour se rendre compte qu'offrir un kit de survie alimentaire est non seulement une bonne idée de cadeau original, mais avant tout une preuve d'amour!”

La dernière série avant la fin du monde

Damien Maric est un entrepreneur dans l’âme. À 33 ans, il a déjà créé trois sociétés dans l’audiovisuel et l’édition. Le jeune Français a également plusieurs cordes à son arc, puisqu’il est réalisateur, scénariste, et a participé à quelques épisodes de la série Bref, diffusée sur Canal+ en 2011 et 2012. Son idée? Faire une web série baptisée La dernière série avant la fin du monde. Elle comporte au total sept épisodes de cinq minutes. Le tournage central s’est déroulé à Paris et de nombreux guests ont participé au projet. M6 est partenaire de cette série événementielle. Quand à la diffusion, elle a lieu du 3 décembre au… 21 décembre 2012, naturellement.