Mon compte Devenir membre Newsletters

Mécénat d'entreprise : le coup de pouce de Luc Chatel

Publié le par

Dans une optique de développement des relations associations-entreprises, Luc Chatel, ministre de l'Éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, a signé, lundi 27 février, la Charte du mécénat d'entreprise.

La Charte du mécénat d’entreprise, lancée par l'association Admical en 2011, devrait connaître un nouveau souffle. Lundi 27 février 2012, journée internationale du mécénat d’entreprise, c'est le ministre de l'Éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative lui-même qui est venu la signer. "Outil" de développement du mécénat, cette charte (qui engage près de 150 signataires, entreprises et associations) a pour vocation de rassembler les acteurs du mécénat d’entreprise autour d’une vision commune qui, au-delà de sa définition fiscale, qualifie la relation de mécénat, son éthique et ses valeurs : engagement libre en faveur de l’intérêt général, égalité et respect mutuel entre l’entreprise et le bénéficiaire, notamment. Ce document donne un cadre au mécénat du futur, en permettant aux entreprises et aux bénéficiaires de partager un langage commun et d’exprimer toute leur créativité, leur liberté et leur esprit d’innovation à travers leur politique de mécénat.

Le mécénat, qui concerne environ 35 000 entreprises, dont 85 % de PME, se développe quantitativement et qualitativement. Il est aujourd’hui mieux intégré dans une véritable stratégie d’entreprise. En s’engageant aux côtés d’Admical, Luc Chatel entend promouvoir le mécénat en direction des associations afin de favoriser la diversification de leurs financements. En effet, le mécénat ne représente aujourd’hui que 3 % du budget total des associations et apparaît donc comme un levier de financement à développer pour stimuler la vie associative en France.

- Et si vous deveniez une entreprise mécène? Nos conseils

- Don et mécénat n'auront plus de secrets pour vous : les aspects juridiques

- Les Salaisons Sabatier distribuent ses invendus aux démunis de sa région : témoignage