Mon compte Devenir membre Newsletters

L'Aden veut favoriser l'utilisation de “l'informatique verte” dans les TPE et PME

Publié le par

L'Association pour le développement de l'économie numérique (Aden) estime que le développement du Green IT en France permettra la création de nouveaux produits à haute valeur ajoutée.

Le développement d’une industrie Green IT (ou "informatique verte" en français) est stratégique pour l’économie française. C'est en tout cas ce que pense l'Association pour le développement de l'économie numérique (Aden). L'organisation estime en effet que le développement de cette industrie va permettre la création de nouveaux produits et services à haute valeur ajoutée, de nouvelles opportunités d’exportations, la formation à de nouveaux métiers, ainsi qu'une importante création d’emploi.

C'est pour cette raison que l'Aden souhaite développer l'utilisation du Green IT dans les TPE et PME. Si des aides existent, elles sont méconnues des entreprises. La raison? Elles émanent de sources très différentes (aides européennes, nationales, régionales). L'association propose donc “l’ouverture d’un guichet national unique qui prendra la forme d’un portail d’information internet.”

Dans un autre registre, l'Aden propose également que l'État devienne un utilisateur de solutions issues de l'informatique verte. De cette façon, les commandes publiques permettront aux entreprises de la filière de commercialiser plus facilement leurs produits. Enfin, l'association milite aussi pour que les start-up innovantes soient aidées “dans leurs développements de solutions Green IT”. Les moyens envisagés? Des financements par la Caisse des dépôts, par les fonds ISF, par les fonds régionaux et par une partie du fond national pour la société numérique (FSN).