Mon compte Devenir membre Newsletters

Plus de quatre PME sur cinq veulent exporter, mais rencontrent des difficultés dans leur démarche

Publié le par

Même si elles sont désireuses de se développer à l'international, les PME sont encore ralenties par différents obstacles dans la concrétisation de leur projet.

Se renforcer à l’export, oui, mais il faut d’abord pouvoir surmonter les différents obstacles ! Selon le premier baromètre Export CGPME /UPS/TNS Sofres* publié le 30 juin 2011, 87 % des entreprises interrogées souhaitent augmenter leur chiffre d’affaires à l’export au cours des prochaines années. Mais elles sont aussi 89 % à affirmer rencontrer au moins un frein à l’export. Les frais douaniers, la complexité de la réglementation, les difficultés administratives ou la barrière de la langue sont autant d’embûches dans cette course vers l’international.

L’une des solutions que proposent les PME pour s’en sortir ? La création d’un guichet unique regroupant l’ensemble des organismes liés à l’export (CCI, Ubifrance, missions économiques, Coface…). Ainsi, les petites entreprises ne souffriraient plus du manque d’informations et s’estimeraient mieux accompagnées.
La proximité géographique de la zone export est un élément important aux yeux des PME. C’est pourquoi plus d’une entreprise sur deux choisit l’Europe pour se développer à l’étranger, les marchés de l’UE bénéficiant d’une plus grande facilité d’accès.

*Baromètre “PME, les clés de l’export”, réalisé auprès de 400 dirigeants de PME, entre le 9 et le 20 mai 2011.