Google Adwords : quatre astuces pour baisser le coût de vos campagnes de mots-clés

Publié le par

Une étude réalisée par la société de référencement VRDCI révèle les mots-clés les plus chers de Google Adwords. Et le gagnant est… “hotel”. Antoine Mussard, dirigeant de VRDCI, nous livre ses techniques pour bien choisir ses mots-clés, tout en faisant baisser la note.

Google Adwords : quatre astuces pour baisser le coût de vos campagnes de mots-clés

Faire campagne via Google Adwords nécessite parfois de déployer des moyens colossaux. Plus la cote de popularité d’un mot-clé est importante, plus il faut le payer cher. En effet, les prix de ces mots-clés varient en fonction de l’offre et de la demande.

D'après une étude de la société de référencement sur Internet VRDCI, “hotel” est le mot-clé le plus cher sur Adwords, avec un coût par jour d'environ 30 000 euros. Dans son enquête menée entre octobre 2011 et octobre 2012, l’agence web VRDCI a passé au crible quelque cinq millions de mots-clés, pour en évaluer leur coût sur le système publicitaire de Google. En deuxième position figure le mot “voyage”, qui se monnaye autour de 17 600 euros par jour. La troisième place revient à “solde”, avec un prix de 14 300 euros par jour. Un classement qui peut toutefois se révéler « assez fluctuant », selon Antoine Mussard, fondateur et gérant de la société VRDCI. 


Quatre astuces pour faire baisser la note

Première astuce, les volumes de recherches sur les mots-clés comme “hotel”, avoisinant les 200 000 recherches mensuelles exactes, mettent en lumière une forte tendance pour les recherches génériques des internautes, sans mot de liaison, ni accent ou pluriel. « Le mot “hotel” se situe autour de 20 euros par clic et se distingue du mot “hôtel”, moins recherché », souligne Antoine Mussard.

Deuxième point important pour faire baisser la note de sa campagne et gagner en visibilité ? Géolocaliser les résultats et travailler sur des mots-clés moins courants. Vous êtes à la tête d'un hôtel niçois ? Pourquoi ne pas essayer “hotel nice” ou “hotel nice réservation en ligne” si vous proposez ce service ? L’expression “hotel nice” affiche un taux moyen de coût au clic (CPC) de 11 euros, soit une économie de près de 50 %. D'autant qu'en spécifiant la ville, par exemple, vous bénéficierez d'un trafic plus ciblé.

Troisième conseil : travailler sur des recherches “exactes”, une option disponible lors de la création de sa campagne Adwords. Ceci vous permet de maîtriser précisément les éléments qui caractérisent votre activité. Ainsi, si vous achetez “vetement femme” en “exact”, vous apparaissez uniquement lors d'une recherche avec ces termes précis et non lors d'une recherche plus large, comme “achat vetement femme”. « Le travail en “exact” prend plus de temps, mais il augmente la pertinence. Le retour sur investissement sur les mots-clés moins courants est par ailleurs beaucoup plus intéressant », poursuit Antoine Mussard. Autre exemple : si votre entreprise vend des courriers types, il est judicieux d’utiliser la formule “courrier type résiliation bail” et, ainsi, de travailler en “exact”. Le taux de transformation sera beaucoup plus important.

Dernière astuce : associer votre campagne Adwords à une page “Google adresse”. De cette façon, vous allez inclure les coordonnées de votre entreprise dans l'annonce, et ainsi optimiser le potentiel de clics sur une recherche locale. Une présence sur Google Adresse a pour autre atout d'apparaître dans les résultats naturels (recherche locale ou universelle). Et ce, gratuitement.