Mon compte Devenir membre Newsletters

Quel commerce pour demain?

Publié le par

Interrogés par le Credoc sur l'avenir du commerce de détail, les décideurs de la distribution anticipent une montée en puissance des petits commerces en centre ville.

“Quel commerce de détail pour demain?” C'est à cette question que le Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) a tenté de répondre en menant une étude auprès d'un échantillon de décideurs de la distribution, de responsables d'organisation professionnelle et de consultants.

Premier grand enseignement: les répondants sont très massivement convaincus que le secteur est appelé à vivre, au cours des dix prochaines années, une accélération de sa transformation, notamment grâce aux nouvelles technologies. 64% des professionnels anticipent un développement de l'e-commerce et une évolution dans les comportements des consommateurs liée aux nouvelles possibilités offertes (recherche d’informations, échanges de retour d’expérience entre pairs…). La concurrence de l'e-commerce est donc prise très au sérieux.

Deuxième enseignement: près de 7 personnes interrogées sur 10 anticipent une montée en puissance des magasins de proximité ou de centre ville ces dix prochaines années. Trois sondés sur quatre s'attendent à un dépérissement des supermarchés. Plus surprenant encore: 47% des répondants misent sur un retour en force du commerce en zone rurale.

Quel scénario pour 2020? Manifestement, les professionnels imaginent un commerce résolument “orienté client”, faisant preuve de capacité d’écoute et de satisfaction des attentes de sa clientèle. Ainsi, le “règne du prix cassé” est clairement rejeté par les décideurs. La majorité d'entre eux insiste sur la possibilité d'un commerce qui combine le “commerce de précision”, et le “commerce serviciel”, pourvoyeur de véritables solutions.