Mon compte Devenir membre Newsletters

Export : le risque pays est plus grand au Portugal et en Espagne qu'au Japon

Publié le par

L'assureur de crédit Coface a attribué une note à différents pays sur la solvabilité de leur tissu industriel. L'organisme constate que le risque d'impayés est plus important en Europe qu'au Japon ou aux États-Unis.

Faut-il davantage investir au Japon ou en Europe ? L’assureur de crédit Coface préconise la première option. En attribuant une notation à chaque pays, l’organisme mesure la solvabilité du tissu industriel au travers du comportement de paiement des entreprises. Et sur les derniers mois écoulés, le marché nippon gagne en dynamisme grâce au boom des exportations. De même, aux États-Unis, les experts de Coface soulignent la hausse de l’emploi et la présence d’entreprises "globalement peu endettées". Soit deux bons points qui minimisent le risque pays américain.
A contrario, le vieux continent fait figure de mauvais élève. Les pays les plus touchés : le Portugal et l’Espagne, où l’endettement des entreprises explose, tout comme les impayés, notamment dans les secteurs de la construction, de la distribution et du textile. Enfin, Coface pointe du doigt les risques d’impayés de plus en plus importants en Argentine. Les principales raisons de cette dégradation ? Les mesures de contrôle plus restrictives des changes et des importations. Dans le même temps, huit autres pays voient leur note abaissée : l’Australie et la Nouvelle-Zélande, l’Ukraine, la Slovénie, l’Islande, le Mozambique et le Mali.