Mon compte Devenir membre Newsletters

Une convention pour favoriser l'export des entreprises artisanales

Publié le par

La convention signée entre l'APCMA et la Coface le 6 juin permettra de faciliter la mise en place des projets d'exportation pour les artisans, en les assurant contre les risques financiers liés à cette démarche.

Une convention pour favoriser l'export des entreprises artisanales

« Pour beaucoup d’artisans exportateurs, l’export en soi n’est pas compliqué. En revanche, cela peut s’avérer financièrement très risqué », a souligné Christine Uribarri, directrice des affaires économiques de la chambre des métiers et de l’artisanat. C’est dans ce contexte, et afin de mieux répondre aux besoins spécifiques en matière de dispositifs de garantie et de financement des entreprises artisanales exportatrices, que l’APCMA et la Coface* se sont rapprochées.

La convention devrait permettre également une meilleure connaissance mutuelle entre les deux structures, par des actions de formation et d’information menées en région. Il est d’ailleurs envisagé d’accentuer la coopération lors de l’instruction des dossiers Coface “Garanties publiques”, déposés par les entreprises artisanales pour leurs démarches de développement export.

À noter que cette convention vient renforcer un dispositif d’aide à l’export mis en place récemment et qui cible mieux les entreprises artisanales. Il s’agit de l’assurance prospection premier pas (A3P), qui permet la prise en charge du risque commercial des premières démarches de prospection à l’étranger pour les TPE et les PME.

*Coface gère, pour le compte et avec la garantie de l'État, des garanties publiques destinées à soutenir les entreprises exportatrices via différentes assurances.