Mon compte Devenir membre Newsletters

Les chiffres clés par réseau de franchise

Publié le par

Un réseau de franchise peut être assimilé à un secteur d'activité regroupant des entreprises qui ont des points communs : l'enseigne, les produits ou services proposés ainsi que la stratégie de communication notamment. Ainsi, les indicateurs permettant d'analyser un secteur d'activité permettent aussi d'analyser un réseau de franchise.


Les chiffres clés
Chaque année, l'INSEE publie les chiffres clés par secteur d'activité. Ces chiffres permettent notamment aux chefs d'entreprise de situer leur entreprise par rapport aux entreprises du même secteur : les écarts constatés puis analysés incitent à la remise en question et éventuellement, à lancer des actions correctives. Ainsi, les chiffres clés définis par l’INSEE pour rendre compte de la santé d’un secteur d’activité sont encore plus pertinents pour rendre compte de l’activité d’un réseau réunissant des unités homogènes partageant notamment l’enseigne, les produits ou services proposés ainsi que la stratégie de communication.
Ces chiffres clés sont :
- le CA (Chiffre d’Affaires),
- la VA (Valeur Ajoutée),
- l’EBE (Excédent brut d’Exploitation)
- le taux de marge (EBE rapporté à la VA).
La masse salariale (à laquelle s’ajoutent les impôts et taxes assis sur les salaires) se déduit par différence entre la valeur ajoutée et l’excédent brut d’exploitation.
Les chiffres clés d’un réseau de franchise doivent être évalués par unité, en moyenne et par groupe d’unités franchisées homogènes déterminé en fonction de critères comme le nombre de mois d’exploitation, la superficie du point de vente et la qualité d’emplacement.

L’utilité des chiffres clés d’un réseau pour le franchiseur
A la lumière des chiffres clés de son réseau, chaque franchiseur peut suivre l’évolution des performances de son concept, lancer des actions correctives en cas de dérive(*) et tenter d’apporter des réponses à des questions telles que :
- Comment se répartissent les performances des unités franchisées en fonction de leur ancienneté, de la surface des points de vente, … ?
- Comment se situe en moyenne, le retour sur investissement des franchisés dans le réseau ?
- Quel est la masse salariale moyenne des unités franchisées du réseau ?
- Les droits d’entrée et le taux de royalties demandés, permettent-ils à la majorité des franchisés de se rémunérer et de valoriser leur investissement correctement ?
Cette démarche témoigne de l’intérêt qu’un franchiseur sérieux porte à la bonne santé financière des unités franchisées de son réseau, bonne santé qui ne peut être fondée que sur l’extension de leur clientèle.
Tous les franchiseurs, en dépit des prétextes qu’ils pourront invoquer, ont la possibilité de déterminer ces chiffres clés. La différence se fera entre les franchiseurs qui suivent les chiffres clés de leur réseau et acceptent de communiquer dessus et les autres, à savoir, d’un côté, les franchiseurs qui suivent les chiffres clés de leur réseau et refusent de les communiquer et de l’autre, ceux qui ne les suivent pas.

L’utilité des chiffres clés pour les franchisés, les candidats à la franchise et les associations de franchisés
Mais les chiffres clés d’un réseau peuvent aussi être utiles :
- aux franchisés, pour leur permettre de se situer les uns par rapport aux autres et le cas échéant, de s’interroger sur les écarts constatés pour trouver plus facilement des réponses à ces écarts,
- aux candidats à la franchise, pour leur permettre notamment :
   - de comparer les réseaux entre eux sur la base d’éléments objectifs et identiques,
   - de se faire une idée des performances moyennes des franchisés d’un réseau,
   - de s’assurer de l’intérêt de rejoindre un réseau plutôt que d’entreprendre seul.
- aux associations de franchisés pour s’assurer que la majorité des franchisés du réseau fonctionnent correctement et si ça n’est pas le cas, pour demander au franchiseur d’expliquer les dispositions qu’il compte prendre pour remédier aux problèmes identifiés.

(*) Concernant les jeunes réseaux. Les chiffres clés sont tout aussi valables quel que soit le nombre d’unités. Au début, ces chiffres clés ne porteront que sur les entreprises pilote pour progressivement être étendus aux nouvelles unités franchisées.