Mon compte Devenir membre Newsletters

La marque Faguo fédère sa communauté autour d'une chasse au trésor 3.0

Publié le par

Les gérants de Faguo, une marque urbaine et tendance de baskets, ont monté pour Pâques un événement en plein Paris mêlant Web, digital et street marketing. 400 fans se sont ainsi lancés à la recherche des 100 QR codes cachés, soutenus dans leur mission par des ambassadeurs amis de la TPE.

La marque Faguo fédère sa communauté autour d'une chasse au trésor 3.0

Imaginez 400 exaltés d’une vingtaine d’années armés d’un smartphone en train de flasher des QR codes* disséminés dans des lieux improbables du IIe et du IIIe arrondissements de la capitale. C’est ce qui s’est passé le samedi 31 mars. Ce jour-là, ces grands gamins se sont lancés dans une chasse pascale d’un nouveau genre. À la clé, non pas une crise de foie mais une bonne partie de rigolade et des cadeaux. Derrière cette opération marketing originale et résolument moderne se cachent deux dirigeants bien dans leurs baskets, à savoir Nicolas Rohr et Frédéric Mugnier, 25 ans chacun, fondateurs et cogérants de Faguo, une petite affaire qui conçoit et commercialise des sneakers casual pour une clientèle d’urbains branchés et décontractés. Fabriquées en Chine (Faguo signifie français en mandarin) et vendues dans 150 points de vente en France (Galeries Lafayettes, Printemps, Sarenza.com, Spartoo.com, etc.), ces chaussures ont su séduire depuis trois ans une population biberonnée aux technologies et aux réseaux sociaux. Au compteur : 30 000 fans sur Facebook et 1 200 followers sur Twitter qui suivent assidûment les actualités postées au quotidien par la marque. « C’est pour rapprocher physiquement cette communauté de nos 11 collaborateurs et pour leur démontrer notre dynamisme que nous avons organisé la Faguo’Trésor », explique Nicolas Rohr. Une manifestation qui a occupé à 80 % durant un mois les trois membres du pôle marketing-communication de la TPE. Ces derniers ont embarqué dans l’aventure 100 ambassadeurs (des blogueurs, des magasins revendeurs, des entrepreneurs, etc.) qui ont offert un panier garni et surtout ont publié sur leur propre réseau social chacun un indice permettant de trouver l’un des 100 endroits où flasher le QR code. Car le principe, c’est que le premier participant sur place à dégainer le smartphone remporte une paire de baskets. En plus un tirage au sort lors du “pot” de fin de partie permet de repartir un aller-retour en avion en Europe pour deux. Coût de l’opération : 300 € pour l'impression des codes (conçus par leur partenaire technique Bookbeo) et 3 000 € pour les dotations. Bénéfice : une communauté au taquet et une quarantaine d’articles de presse.

* Le QR code est un type de code-barres en deux dimensions lisible par les smartphones équipés d’une application de lecture.

Faguo Repères
- ACTIVITÉ: Vente de chaussures
- VILLE: Paris (IIe arr.)
- FORME JURIDIQUE: SARL
- DIRIGEANTS: Nicolas Rohr et Frédéric Mugnier, 25 ans
- ANNEE DE CREATION : 2008
- EFFECTIF: 11 salariés
- CA 2011: 1,2 M€

La vidéo de la journée

L'œil de l'expert

« Une opération maligne et parfaitement exécutée »
Benoît Kallel, formateur en management au sein du cabinet conseil Demos

« C’est une belle réussite ! » Benoît Kallel, formateur en management au sein du cabinet conseil Demos, considère que l’événement a eu un impact positif tant en interne qu’en externe. « D’une part, explique-t-il, les collaborateurs ont été fédérés autour d’un projet précis et concret qui a renforcé leur sentiment d’appartenance à l’entreprise. D’autre part, les clients ont pu ressentir et “vivre” le dynamisme et l’originalité de la marque, deux valeurs au cœur de son ADN. » Le choix de revisiter une tradition ancienne à la sauce technologique plaît également à l’expert qui y voit une parfaite adéquation avec le mode de vie et les attentes des clients de Faguo. « Le tout pour un coût modique en plus », pointe-t-il. Les retombées presse ont certainement développé la notoriété de la jeune société. En conséquence, Benoît Kallel recommande aux dirigeants d’en profiter pour lancer une nouvelle opération qui cette fois s’adressera aussi aux prospects, population non visée par la chasse au trésor.