Pénibilité au travail: aucune avancée

Publié par La rédaction le

Je m'abonne
  • Imprimer

Les négociations entre le patronat et les syndicats sur la pénibilité au travail piétinent. Principal enjeu de ces discussions: les critères permettant à un salarié de bénéficier d'un aménagement de carrière (mission de tutorat, passage à temps partiel, départ anticipé). Fin mars, les syndicats ont rejeté les propositions patronales prévoyant de réserver le dispositif aux salariés de 58 ans qui auront travaillé 40 ans, dont 30 ans exposés à un facteur de pénibilité ou 10 ans à trois facteurs. Une réunion de la dernière chance devait se tenir le 21 avril. sachant qu'un désaccord rendrait d'autant plus difficiles les discussions sur les retraites. A l'heure où nous mettons sous presse, le gouvernement n'a pas annoncé les dispositions qu'il prendrait en cas d'échec.

Je m'abonne

La rédaction

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet