Stagiaires d'été: profitez des exonérations de charges

Publié par La rédaction le

Je m'abonne
  • Imprimer

Vous souhaitez accueillir un étudiant pour un stage ne relevant ni de la formation des moins de 16 ans, ni de la formation professionnelle? Sachez que vous devez signer une convention de stage avec le futur stagiaire et son établissement d'enseignement. Si le stage dure plus de 3 mois consécutifs, vous devrez indemniser le jeune. Vous serez exonéré de cotisations patronales sur cette gratification, dans la limite de 12,5% du plafond de la Sécurité sociale (soit 379 euros). Au-delà de cette somme, les cotisations seront calculées non pas sur le total, mais sur le différentiel entre le plafond de la Sécurité sociale et ce que vous donnerez à votre stagiaire. Par ailleurs, le stage ne peut excéder 6 mois, sauf s'il est intégré dans un cursus pédagogique. A noter que l'Unef, un syndicat étudiant, a proposé l'inscription du statut du stagiaire dans le code du travail et une rémunération fixée à 50% du Smic, soit 627,14 euros bruts mensuels. Cela fait suite à la volonté du ministre du Travail, Xavier Bertrand, d'instaurer «un statut pour les stagiaires».

Je m'abonne

La rédaction

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet