Un pari sur l'avenir

Publié par La rédaction le

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour prospecter, fidéliser, nouer de nouveaux contacts et développer des partenariats, autrement dit pour faire prospérer une entreprise, les déplacements professionnels du dirigeant et de certains de ses collaborateurs sont indispensables. Un poste de coût qui, lorsque les choses se passent bien, débouche sur des contrats dont les entreprises ne peuvent certainement pas se passer aujourd'hui. Mais ce poste de coût est un pari sur l'avenir. Un investissement à court, moyen ou long terme. Alors, comment l'optimiser? Comment éviter les dérives et les dépenses superflues? Comment voyager mieux et d'ailleurs est-ce possible? Oui, répondent les professionnels. Tout d'abord en établissant une politique de voyages qui définit le cadre des dépenses: réservations aériennes et hôtelières, assurance, location de véhicules, gestion des notes de frais... Des économies sont possibles sur chacun de ces postes, en réservant plus tôt, en passant au crible les factures et en responsabilisant les collaborateurs par une communication claire. Selon Jérôme Fouque, directeur général France d'Egencia, agence spécialisée dans le voyage d'affaires, «une entreprise peut économiser au moins 20% sur ses dépenses annuelles en adoptant une politique de voyagesferme». Le jeu en vaut la chandelle!

Anne-Françoise Rabaud, rédactrice en chef adjointe

Anne-Françoise Rabaud, rédactrice en chef adjointe

«Indispensables pour le développement de l'entreprise, les déplacements professionnels constituent un investissement à court, à moyen ou parfois à long terme. Un poste de coûts qu'il faut impérativement optimiser.»

Je m'abonne

La rédaction

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet