En ce moment En ce moment

Provision pour investissement

  • Imprimer

Lorsqu'en 1967, le législateur a institué une participation des salariés aux fruits de l'expansion, la loi avait autorisé les entreprises à constituer, en franchise d'impôt, une provision réglementée, dite « provision pour investissement », à concurrence du montant de la participation. Par le biais de la réduction d'impôt résultant de cette mesure, le Trésor public prenait à sa charge le financement de la participation. Par la suite, la dotation autorisée a été progressivement réduite pour être finalement supprimée le 1er octobre 1984.

À lire aussi : BAIIA

Aujourd'hui, la possibilité de constituer une provision pour investissement n'est ouverte qu'aux entreprises ayant conclu avec leur personnel des accords dérogatoires accordant des avantages supérieurs à ceux de la participation légale. Selon la date de signature de cet accord, la provision pour investissement est égale à une fraction de la participation supplémentaire résultant de l'accord. À défaut d'être utilisée dans un délai de douze mois à l'acquisition ou à la création d'immobilisation, elle doit être rapportée au bénéfice imposable.

Définitions sur le même sujet

BAIIA

BAIIA

Bad leaver

Bad leaver

La rédaction vous recommande