En ce moment En ce moment

La " French Tech Tremplin ", un mentorat et un incubateur pour plus de diversité dans les start-up

Publié par Mathieu Viviani le | Mis à jour le
La ' French Tech Tremplin ', un mentorat et un incubateur pour plus de diversité dans les start-up

Lancé le 11 juillet 2019 par Cédric O, secrétaire d'État au numérique, le nouveau programme " French Tech Tremplin " va accompagner au niveau national des publics éloignés des codes de l'entrepreneuriat dans le déploiement de leur start-up. Candidatures jusqu'au 15 septembre 2019.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'univers des start-up, aussi dynamique et innovant qu'il soit, ne reflète pas encore toute la diversité de la population française : selon l'Observatoire des start-up de la French Tech, 90% des start-upper sont des hommes. Autre chiffre donné par la Conférence des Grandes Écoles lors du dernier CES de Las Vegas, 71% d'entre eux ont fait une grande école de commerce ou d'ingénieur et seulement 1% sont autodidactes. Pourtant, selon un rapport du cabinet Mc Kinsey paru en 2015, " plus il y a de diversité dans une entreprise et plus celle-ci a de chances d'être performante d'un point de vue financier. "

Amener plus de diversité dans les start-up

C'est pour répondre à cet enjeu que l'initiative " French Tech Tremplin " a été lancée le 11 juillet 2019 par Cédric O, secrétaire d'État au numérique. Après " French Tech Diversité ", un premier programme lancé en octobre 2017 sur la région Ile-de-France, " French Tech Tremplin " propose d'aller encore plus loin et se déploie au niveau national. Le programme est composé de deux volets : une " prépa " permettant d'acquérir les compétences relationnelles et techniques nécessaires pour devenir entrepreneur et un incubateur destiné à accélérer le développement de start-up, montées par les membres de la " prépa " ou venant de l'extérieur.

Un programme national déployé en local

Qui sont les bénéficiaires de ce nouveau dispositif ?" Les habitants des quartiers prioritaires, les bénéficiaires de minima sociaux, les réfugiés, les étudiants boursiers mais aussi toute personne qui pour des raisons économiques, géographiques ou sociales est tenue éloignée de la Tech ", détaille l'équipe du projet. Un budget de 15 millions d'euros a été alloué sur 2 ans et financera l'accompagnement des entrepreneurs par de la formation, du mentorat personnalisé et le démarrage de leur structure. La mission sera accessible dans les " 13 Capitales French Tech " (Marseille, Bordeaux, Nantes, Rennes, Toulouse, Paris, etc.), via lesquelles le programme sera déployé. " Le but étant d'avoir le panel le plus large possible ", précise l'équipe du dispositif.

Candidatures ouvertes

Pour la " prépa ", les candidatures sont ouvertes jusqu'au 15 septembre inclus avec une rentrée prévue le 25 novembre à l'échelle nationale. La promotion faisant partie du volet incubateur sera lancée en second temps à partir d'avril 2020. Les dossiers pourront être déposé à partir de février de la même année.

Et Cédric O, secrétaire d'État au numérique, de conclure : " La French Tech est désormais l'un des écosystèmes de start-up les plus dynamiques au monde. C'est une réussite des entrepreneurs et il faut s'en féliciter. Le principal enjeu est maintenant de faire en sorte que cette réussite profite à tous notamment en termes d'emploi. "

Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Actualités

Par Mathieu Viviani

Fondé en 2000 par deux chercheurs universitaires français, Yseulys Costes et Thibaut Munier, Numberly est un des spécialistes mondiaux du marketing [...]

Actualités

Par Mathieu Viviani

Co-fondé en 2019 par Thomas Rebaud, Meero est une plateforme web mettant en relation photographes indépendants et clients dans le monde entier. [...]