En ce moment En ce moment

Brigad lève 6 millions d'euros pour mieux se diversifier

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
Brigad lève 6 millions d'euros pour mieux se diversifier

La start-up spécialisée dans la mise en relation entre travailleurs indépendants et restaurants a bouclé un nouveau tour de table. Il devrait lui permettre d'étendre sa présence en France et en Espagne, de décliner son offre au retail et d'améliorer l'automatisation de ses services.

Je m'abonne
  • Imprimer

Un employé qui tombe malade, un coup de rush non prévu, un pic de réservations... Brigad est née du constat que les professionnels de la restauration pouvaient avoir besoin de faire appel à du personnel qualifié sur des délais très courts. Brigad les aide à trouver le candidat idéal en un temps record, grâce à sa plateforme de mise en relation. Un nouveau modèle de travail dans le secteur du CHR qui semble prometteur puisque la start-up, créée en 2016, vient de lever 6 millions d'euros en série B. Réalisée auprès de Serena, du business angel Jérôme caille et de Leap Ventures, cette augmentation de capital assure une consolidation de son expansion nationale et internationale. " Nous sommes souvent associé à une certaine forme d'ubérisation et nous sommes conscients des limites de cette économie du partage. Or, l'économie des plateformes peut être quelque chose de bien, si elle s'accompagne d'une démarche globale et réfléchie ", commente Florent Malbranche, cofondateur de Brigad, avec Jean Lebrument. La start-up a pour cela développé un système de partenariats pour améliorer le quotidien des indépendants, à l'instar de celui noué avec la mutuelle Alan, pour mieux protéger les travailleurs.

De nouveaux outils prédictifs seront mis en place

Pour l'heure, Brigad compte 2500 indépendants actifs par mois. Plus de 1000 établissements font appel à ses services. Elle est présente à Paris, Lille, Bordeaux, Lyon et Londres. La jeune pousse prévoit d'ouvrir une antenne supplémentaire à Marseille avant l'été et une en Espagne pour la fin 2019 ou début 2020. La dernière levée de fonds doit permettre également à Brigad de se diversifier d'un point de vue sectoriel, la start-up envisageant de dupliquer son modèle au retail. Enfin, elle utilisera ce nouvel apport de capital pour travailler sur la technologie. " Beaucoup de choses sont à améliorer concernant la vérification des profils, le matching des offres ou encore le prédictif. Nous voulons aussi accentuer l'automatisation de notre service pour enrichir l'expérience client ", ajoute Florent Malbranche. Brigad comptabilise 70 salariés, dont 25 sur la partie technique et produit. En 2019, 60 nouveaux collaborateurs rejoindront la start-up, dont plus d'une vingtaine de profils d'ingénieurs et développeurs. Enfin, Brigad mise sur un volume d'affaires de 20 millions d'euros en fin d'année, contre 6,5 millions d'euros en 2018.

Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Start-up

Par Mathieu Viviani

Mercredi 18 juillet 2019, la fintech allemande N26 a levé 170 millions de dollars. Elle souhaite utiliser ces fonds pour accélérer son déploiement [...]