Bruno Le Maire dévoile les grandes lignes de sa politique en 2020

Publié par Mathieu Viviani le - mis à jour à
Bruno Le Maire dévoile les grandes lignes de sa politique en 2020

Mardi 7 janvier au matin, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a exprimé ses voeux 2020 aux acteurs économiques. L'occasion de dévoiler les chantiers principaux sur lesquels son ministère travaillera cette année. Synthèse.

Je m'abonne
  • Imprimer

" Durer est la condition pour faire. " C'est par ces mots que le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a démarré ses voeux aux acteurs économiques ce mardi 7 janvier à Bercy. Devant lui, une salle de conférence remplie par des chefs d'entreprises (grands comptes, TPE/PME, ETI, artisans, commerçants, etc.), des représentants de fédérations et réseaux entrepreneuriaux, des organisations patronales, des acteurs économiques institutionnels et bien-sûr des médias.

Avancées économiques en 2019

Le patron de Bercy, qui pilote l'économie française depuis trois ans - un record de longévité à cette fonction par rapport à ses prédécesseurs - a commencé par dresser sa synthèse de ce qu'il considère comme " les avancées économique de l'année 2019 " : croissance de la France de 1,3% (la plus forte de l'Union européenne en 2019) ; 700 000 créations d'emplois depuis 2017; réouverture d'usines françaises pour la première fois depuis 3 ans ; créations d'entreprises en hausse depuis 2019 ; pouvoir d'achat en augmentation pour 60% des Français, notamment grâce à l'augmentation mensuelle du montant de la prime d'activité et la baisse d'impôts de 5 milliards d'euros ; baisse des cotisations pour les entreprises et enfin vote de la Loi Pacte.

Pour le ministre, ces données démontrent que " cette politique économique donne des résultats ". Ceci, en dépit d'une croissance mondiale en berne et d'un contexte de tensions économiques entre la Chine et les Etats-Unis.

La Taxe Gafa sera bien mise en place

Si Bruno Le Maire compte rester constant sur ce cap économique en 2020, certains chantiers seront prioritaires. La fameuse " taxe GAFA " sera bien mise en place en France. " Chacun reconnaît que la juste taxation des entreprises qui font des profits considérables dans des territoires où elles n'ont pas de présence physique est un enjeu stratégique pour la fiscalité du 21eme siècle ", a-t-il justifié. Le patron de Bercy compte parler avec son homologue aux États-Unis pour trouver un compromis face aux menaces de sanctions du côté américain. Bruno Le Maire plaide également pour que cette taxe soit adoptée à un niveau plus global via des négociations avec les pays membres de l'OCDE.

Le " Pacte productif " entre dans le concret

Annoncé par le président de la République en 2019, le " Pacte productif " devrait voir ses mesures se dessiner plus précisément en 2020. Bruno Le Maire a rappelé son objectif de fond : " Atteindre le plein emploi en 2025 " avec une " nécessité de conjuguer production et décarbonation de l'économie française ". Fiscalité, baisse des impôts de production à partir de 2021, formation et qualification dans les métiers en tension, financement de l'innovation plus cohérent, garanties décarbonées du Trésor, mobilisation de l'État dans les entreprises où il a une participation, telles sont les leviers envisagés dans ce but. Le ministre a aussi appelé les entreprises et les assureurs tricolores à se saisir des nouveaux outils de la Loi Pacte pour " financer l'investissement de la croissance durable ".

Parités femmes-hommes dans l'entreprise

Grande cause du quinquennat actuel, en 2020, l'égalité femmes-hommes dans l'entreprise ne fera pas l'objet d'une nouvelle loi (comme initialement envisagé) mais plutôt de mesures ciblées. Le patron de l'Économie française précise : " Avec Marlène Schiappa [Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, ndlr], nous sommes déterminés à aller loin dans ce domaine, en nous concentrant sur quelques problèmes clés : la représentation dans les Comex, l'accès aux financements, les choix de formation ou le congé paternité. " Une consultation publique en ligne est en cours actuellement. Le ministre se félicite des 60 000 citoyens français ayant émis 400 000 propositions sur le sujet.

Dynamiser les salaires

En 2019, la baisse d'impôt de 5 milliards d'euros et l'augmentation jusqu'à 100 euros par mois de la prime d'activité pour les salariés au Smic, furent les deux grandes actions du gouvernement pour soutenir le pouvoir d'achat des Français les plus modestes. Bruno Le Maire estime " que les pouvoirs publics ont fait leur part du chemin " et souhaite que les entreprises " prennent leur responsabilité dans ce domaine, comme elles l'ont fait en 2019 avec la prime exceptionnelle défiscalisée. " Il les encourage à " à garantir un meilleur partage de la valeur, quand leurs résultats économiques sont au rendez-vous ". Comme outils à leur disposition, il cite les négociations interne aux entreprises visant à faire évoluer les salaires et la mise en place d'accords d'intéressement, rendus " plus simples " par la loi Pacte, " en particulier pour les PME et TPE ".

Soutien aux commerçants et " capitalisme durable "

Le ministre de l'Économie a également eu un mot d'encouragement pour les entrepreneurs commerçants, artisans, hôteliers et restaurateurs dont le business est impacté par les grèves de transport. Pour ceux de la région parisienne, il s'est dit " prêt à étudier des dispositifs de dégrèvement au cas par cas si leur survie est menacée par les grèves". Enfin, il a réaffirmé l'engagement de son ministère à " faire de la transition écologique la clé de voûte de toutes ses décisions de politique publique. " Sauver le climat en créant de nouveaux emplois est la ligne directrice adoptée par le locataire de Bercy. Une conférence européenne sur l'économie verte sera organisée au mois de février pour avancer sur ce chantier. " Le nouveau capitalisme est aussi un capitalisme durable ", a conclu le ministre d'un ton ferme.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet