Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Chef d'entreprise
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Coup d'état économique : est-ce que l'auto-entreprise va détrôner la SARL ?

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Coup d'état économique : est-ce que l'auto-entreprise va détrôner la SARL ?

Le taux des créateurs d'auto-entreprise ne cesse d'augmenter ces dernières années. Cela souligne les initiatives individuelles pour créer une activité adaptée aux envies et aux besoins de tous et de toutes.

Je m'abonne
  • Imprimer

La Société À Responsabilité Limitée comme structure solide pour les devenirs de l'entreprise

Grandement ébranlées par la crise sanitaire, malgré les aides de l'État, les sociétés à responsabilité limitée, ou SARL, ont vu de nombreuses structures fermer, pendant que d'autres se créaient. Manifestant ainsi, les besoins de mutation du secteur économique, les décisions pour limiter la progression de la pandémie ont conduit plus rapidement certaines organisations à leurs fins ou à la transformation de leurs biens et de leurs services.

Rassurons-nous la SARL peut vivre encore de beaux jours, comme on peut le noter sur Simplitoo. Ce régime d'entreprise pose généralement des fondations stables pour le développement des entreprises intégrant de nombreux salariés et des associés avec des responsabilités juridiques strictes et claires. On qualifie souvent ce statut d'entreprise familiale, car il permet de faciliter la collaboration entre les partenaires, issus d'un même milieu ou d'une même famille. Il fixe un cadre utile pour la gestion de l'entreprise.

Cet aspect familial est renforcé ces derniers mois par la volonté des entrepreneurs de se retrouver dans une structure bienveillante et solidaire, moins pyramidale. Il s'agit de remettre les liens humains, presque fraternels, au centre des enjeux de l'entreprise pour mieux répondre aux besoins d'autrui. Cette motivation amène à repenser les raisons de créer une entreprise et touche aussi les pratiques managériales. En d'autres termes, le statut de la SARL est toujours pratique et d'actualité, mais les politiques des gérants d'entreprise sont plus souvent animées par l'entraide et la responsabilité sociétale que par une unique logique de profit.

L'auto-entreprise comme statut pour découvrir l'entrepreneuriat en toute sérénité

Comme indiqué sur le Portail Auto Entrepreneur, le statut de l'auto-entrepreneur permet de découvrir les principaux aspects de l'entrepreneuriat. Il s'agit d'un statut adapté avec une administration simplifiée et une comptabilité allégée afin de se consacrer au mieux au développement de son activité professionnelle.

Le statut d'auto-entrepreneur est rapide à créer. Il s'adresse aux personnes souhaitant débuter une activité professionnelle tranquillement ou compléter le salaire d'une activité principale. La facilité de gestion et son adaptabilité permettent de réaliser des missions ponctuelles et de s'adapter au mieux à un marché troublé.

L'auto-entreprise est la structure qui a su se démarquer pendant la pandémie. Elle a permis à de nombreuses personnes de survivre à la précarité de ces derniers mois. Elle a aussi contribué à soutenir des individus hésitant dans leur reconversion professionnelle. Signe d'un monde qui change beaucoup et rapidement, l'auto-entreprise offre un soutien précieux pour les personnes tentées par d'autres modes de vie et de travail. Elle peut ouvrir à des statuts plus complexes comme l'EURL ou la SARL en fonction du chiffre d'affaires et des rencontres effectuées durant les premiers temps de son entreprise.

Parmi les secteurs les plus florissants dans l'auto-entrepreneuriat, l'Insee note le développement des secteurs du transport, du commerce et de l'immobilier. L'institut signale également que 40% des auto-entrepreneurs sont des femmes, laissant deviner de belles initiatives pour l'entrepreneuriat au féminin.

Les nouvelles organisations entrepreneuriales stables et pérennes

La médiatisation du statut de l'auto-entreprise et les réflexions sur l'utilité de la SARL rendent compte des mutations dans le monde économique, qui impliquent des réflexions pratiques, en lien avec la fiscalité ou la responsabilité sociétale, mais aussi des pensées éthiques sur les façons de créer un produit et de le proposer à un large public. Autrement dit, la question du statut de l'entreprise invite à une interrogation plus globale sur l'entrepreneuriat : Comment est-ce qu'on entreprend ?

Bien que certaines auto-entreprises soient des activités secondaires ou des dispositifs créés pour des projets ponctuels, la plupart des créations d'entreprise réfléchissent à installer une structure viable à long terme. On cherche à créer des relations fortes qui ont du sens et qui ne sont pas basées sur des formes de dépendance ou un rapport hiérarchique inégalitaire. La structure vient servir l'entreprise, mais l'entreprise et ses salariés ne sont pas tributaires et restreints par la structure.

En plus des méthodes d'organisation pratiques grâce aux nouvelles technologies, les entreprises apprennent à s'organiser différemment et à redéfinir leurs objectifs. Cela implique de nouvelles réflexions sur les pratiques managériales, la culture d'entreprise et toute la gestion des ressources humaines. On trouve ainsi de plus en plus d'études sur les expériences employé et des séminaires sur les moyens de conserver ses talents, car on sait que les travailleurs peuvent facilement partir et créer leur propre activité si celle que l'entreprise propose ne convient plus.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande