En ce moment En ce moment

Des dirigeants heureux mais stressés

Publié par le - mis à jour à
Des dirigeants heureux mais stressés
© vege - Fotolia

La fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur sonde pour la 5ème année consécutive les dirigeants de petites entreprises sur leur forme physique et mentale. Verdict ? Les entrepreneurs gardent la forme, malgré un manque de sommeil de plus en plus important.

Je m'abonne
  • Imprimer

Chef d'entreprise, un métier qui est loin d'être de tout repos. 7 dirigeants sur 10 conviennent en effet être stressés par leur travail. En cause ? Une trop forte charge de travail, des inquiétudes quant au manque de trésorerie ou des incertitudes liées à l'activité. C'est ce que révèle le 5ème baromètre de la fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur. Dévoilée le mardi 18 avril 2019, cette étude revient sur la santé physique et mentale des dirigeants de micro et petites entreprises.

Les dirigeants optent pour la prudence

Autre constat, les difficultés à concilier vie privée et vie professionnelle sont de plus en plus importantes : 39 % des interrogés peinent à trouver cet équilibre. Une situation qui conduit, in fine, un entrepreneur sur trois à se sentir isolé dans son quotidien. Pourtant, loin d'être découragés, la plupart des entrepreneurs restent confiants dans l'avenir.

93 % des dirigeants d'entreprises de moins de 50 salariés se sentent utiles au quotidien. Ils sont même 90 % à se dire heureux dans la vie. En 2019, la confiance des dirigeants reste élevée quant à leur vie personnelle (90 %), leur santé (88 %) et la situation financière de leur foyer (84 %). Ils se montrent néanmoins plus prudents quant à l'avenir de leur entreprise (79 %) et de leur situation professionnelle (79 %), deux indicateurs en nette baisse (- 9 et - 6 points) par rapport à 2018.

Des heures de sommeil en moins

Concernant leur santé à proprement parler, la majorité des interrogés s'estime en bonne santé, qu'elle soit physique ou mentale. Certains déplorent ponctuellement des maux de dos ou d'articulations, d'autres souffrent d'un manque de sommeil. C'est le cas pour 3 entrepreneurs sur 10 : les dirigeants de petites entreprises ont tendance à faire de leur sommeil une variable d'ajustement à leur surcharge de travail. Ils atrophient ainsi la fonction réparatrice du sommeil. D'ailleurs, plus d'un tiers des entrepreneurs se sentent fréquemment fatigués.

Méthodologie : étude réalisée par l'institut OpinionWay pour la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur, auprès d'un échantillon de 1501 dirigeants d'entreprises de moins de 50 salariés. L'échantillon a été interrogé du 11 février au 20 mars 2019.



Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet