En ce moment En ce moment

Emploi, responsabilité des entreprises : deux priorités pour France Digitale

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
Emploi, responsabilité des entreprises : deux priorités pour France Digitale

L'association des entreprises tricolores du numérique a levé le voile sur la 7ème édition du France Digitale Day, qui se tiendra le mercredi 18 septembre 2019. L'événement reposera sur deux thèmes majeurs : la pénurie de talents et l'impact social et environnemental des start-up.

Je m'abonne
  • Imprimer

C'est dans les locaux de BlaBlaCar, licorne française spécialiste du covoiturage, que Frédéric Mazzella et Nicolas Brien, respectivement co-président et CEO de France Digitale, ont présenté la prochaine édition du France Digitale Day. Le mercredi 18 septembre, au Musée des Arts Forains (Paris 12ème), plus de 3000 participants (start-up, investisseurs, membres fondateurs de licornes internationales...) se réuniront pour mettre à l'honneur l'écosystème des start-up tech. " C'est en quelque sorte une réunion de rentrée des licornes européennes, résume Nicolas Brien. Notre promesse, ce n'est pas d'aller à la course à l'armement dans l'univers de la tech, mais bien d'avoir des fondateurs qui s'adressent à d'autres fondateurs. "

Lire l'interview de Frédéric Mazzella : " Il faut 100 boîtes comme BlaBlaCar en France "

Valoriser l'emploi dans la tech

Cette 7ème édition sera placée sous le signe de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, la question de l'impact étant abordée via des initiatives telles que le partenariat avec Zei. Cette plateforme, qui propose un questionnaire évolutif dédié aux entreprises, aidera les participants à mesurer leur performance sociale et écologique.

Autre interrogation que soulèvera l'association : la pénurie de talents dans les métiers du numérique. Ainsi, les Talent Awards, organisés durant la rencontre, permettront de récompenser une équipe qui a fait le succès d'une start-up. " La problématique du fondateur qui a levé des fonds est de savoir comment il va assurer sa croissance. Le recrutement est au coeur de ce sujet ", soutient Frédéric Mazzella qui, à la tête de BlaBlaCar, gère pas moins de 350 collaborateurs. Il était également à l'origine également du programme " WonderLeon ", qui visait à promouvoir l'emploi dans la tech européenne, désormais intégré à France Digitale.

Brexit : des conséquences mesurées

La veille du France Digitale Day, lors de la " launching party ", une allocution d'Emmanuel Macron est attendue. La thématique du discours est, bien sûr, encore gardée secrète. " Ce que nous espérons ? Que le président suive les préconisations du rapport Tibi ", confie Nicolas Brien. Ce dernier fait référence notamment au financement de la tech et de l'innovation via des fonds d'assurance, une des prérogatives du document réalisé par l'économiste Philippe Tibi et présenté au gouvernement en juillet dernier. Autre sujet épineux sur lequel France Digitale porte une attention particulière : celui du Brexit. " Aujourd'hui, la question a été plutôt bien anticipée par les entreprises qui possédaient des brevets à l'échelle européenne, convient Frédéric Mazzella. Toutefois, reste à savoir comment gérer les problématiques de data. Si on opère avec d'autres normes, d'autres régulations, on pénalise les futures scale-up. " Au fondateur de BlaBlaCar, alors, de comparer : " Ce qui rend la croissance plus difficile, c'est la non-uniformisation. Quand on grandit vite, difficile d'avancer sur un terrain bosselé... "

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

France Digital Day 2019 : la French Tech boostée par le Next 40 FD Talent : objectif séduction des futurs talents Frédéric Mazzella élu coprésident de France Digitale BlaBlaCar lève 101 millions d'euros et rachète Ouibus
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event