En ce moment En ce moment

Légère reprise économique des TPE-PME

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
Légère reprise économique des TPE-PME
© Erwin Wodicka

D'après l'Ordre des Experts-Comptables, les TPE-PME ont enregistré une augmentation de 2 % de leur chiffre d'affaires en 2018. Une bonne nouvelle, donc, malgré un ralentissement en fin d'année du fait des mouvements sociaux.

Je m'abonne
  • Imprimer

" C'est une PME qui se situe plutôt en Bretagne, Pays-de-Loire ou Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est issue du secteur des transports et de l'entreposage, de l'information et de la communication ou des activités spécialisées, scientifiques et techniques, trois secteurs qui sont restés très dynamiques sur les trois ou quatre dernières années ", énumère Charles-René Tandé, président de l'ordre des Experts-Comptables. Ce portrait-robot est celui de l'entreprise dont l'activité économique s'est révélée dynamique en 2018. Il est construit sur la base des résultats du baromètre Image PME, réalisé par l'Ordre des Experts-Comptables et dévoilé le vendredi 22 mars 2019. Son constat ? Les TPE-PME tricolores ont connu une belle année 2018, avec une augmentation moyenne de 2 % de leur chiffre d'affaires. La croissance ralentit toutefois de 0,3 point comparativement à l'année précédente (en 2017, les TPE-PME avaient affiché une croissance totale de + 2,3 %). En revanche, les résultats du mois de décembre montrent un net ralentissement de cette croissance, dû notamment à une baisse de la consommation des ménages en biens (-1,5 % selon l'Insee).

Des entreprises franciliennes en demi-teinte

" Les mouvements sociaux ont impacté l'économie française en décembre, assure Charles-René Tandé. Cet impact se retrouve globalement moins sur les résultats de janvier 2019, avec une reprise de la dynamique haussière de l'activité des TPE-PME françaises (+1,7 %). Il existe néanmoins des disparités selon la taille, le secteur et le territoire. " D'après le baromètre, les petites et moyennes entreprises parisiennes, dans les secteurs du commerce, de l'hébergement/restauration ou du transport, ont vu leur chiffre d'affaires diminuer de façon significative. Toutefois, de manière générale, les TPE-PME franciliennes ont connu une meilleure année qu'en 2017. " On note même que la croissance s'est accélérée en matière de chiffre d'affaires tout au long des quatre trimestres de l'année, la faisant petit à petit remonter dans le classement des régions (même si le résultat moyen de l'année 2018 reste en deçà de la moyenne nationale), " ajoute Charles-René Tandé. En matière d'investissements, elle est l'une des seules régions qui affiche une hausse, avec la Corse et La Réunion. Attention, le résultat est à nuancer puisque l'effet de base était légèrement favorable, car comparé à un résultat en baisse en 2017.

En revanche, la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et l'Auvergne Rhône-Alpes enregistrent des hausses avoisinant les 3%, la Normandie, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine et la Bourgogne-Franche-Comté des augmentations de + 2 % en termes de chiffres d'affaires. Comme mentionné par le président de l'Ordre des Experts-Comptables, certains secteurs tirent également leur épingle du jeu. C'est le cas des transports et entreposage (+ 6,2%), de l'information et de la communication (+ 4,5 %) et des activités spécialisées, scientifiques et techniques (+ 2,3 %). Dans une moindre mesure, les entreprises du commerce (+ 2,1 %) et de l'industrie manufacturière enregistrent également de bons résultats.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

La croissance économique française baisse mais les PME résistent Les TPE et PME affichent une croissance de 2,4 % sur un an La croissance des TPE-PME françaises s'accélère [GPCE 2019] OnOff Telecom, une croissance simple comme un coup de fil
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event