En ce moment En ce moment

[Tribune] Grand Débat : les PME doivent avoir les moyens de grandir

Publié par le - mis à jour à
[Tribune] Grand Débat : les PME doivent avoir les moyens de grandir

Le Grand Débat National est aussi une préoccupation pour les associations patronales. Jean-Baptiste Danet, président de CroissancePlus, donne les grands chantiers que le gouvernement doit ouvrir pour permettre aux entreprises de regagner en compétitivité.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le Grand Débat National lancé par le Président de la République doit permettre de redonner un potentiel de croissance à nos entreprises et de revitaliser le tissu économique dans les territoires, au service de l'emploi. La réforme de la fiscalité et la baisse des dépenses publiques seront ainsi au coeur des propositions des entrepreneurs de CroissancePlus.

Un récent sondage place les PME parmi les acteurs en lesquels les français ont le plus confiance. Néanmoins, pour jouer leur rôle économique et sociétal, les entreprises doivent avoir les moyens de grandir. Prenons exemple sur l'Italie ou sur l'Allemagne pour agir sur tous les leviers de développement des PME.

Les taxes sur la production sont une hérésie : la France est le seul pays qui taxe les entreprises avant qu'elles n'aient dégagé le moindre bénéfice. Ces taxes ont progressé de 20% en dix ans, pour atteindre 72 milliards d'euros, soit 3,2% du PIB français, contre 1,6% en moyenne en Europe. Cette fiscalité crée un différentiel de compétitivité par rapport à nos voisins européens et pénalise fortement nos entreprises face à la concurrence mondiale. Elle les empêche d'investir, d'innover, de conquérir des marchés et de facto d'embaucher.

La loi Pacte a manqué l'occasion de revoir en profondeur la fiscalité de transmission des entreprises. Or, l'enjeu est de permettre à 70 000 entreprises françaises de se transmettre, dans les dix années à venir, sans déséquilibrer leur modèle économique et l'écosystème territorial dans lequel elles évoluent.

Le maintien d'un maillage territorial attractif pour les entrepreneurs doit sans plus attendre passer par l'instauration d'un "Small Business Act" à la française pour faire bénéficier plus facilement les PME de la commande publique.

Pour que certains territoires ne soient plus les oubliés de la croissance et de l'emploi, nous souhaitons repenser le rôle des collectivités locales dans la relance économique des territoires, à tous les niveaux (formation, fiscalité, infrastructures...).

Parce que les entreprises ne sauraient créer de la richesse sans l'implication et l'engagement au quotidien de leurs salariés, nous devons oeuvrer pour un meilleur partage des fruits de la croissance, vecteur de réconciliation durable entre acteurs économiques et société civile. Les outils existent, ils doivent être encouragés pour mieux associer les salariés à la réussite de leur entreprise.

Rappelons enfin qu'aucune mesure ne sera suffisante et pérenne sans une baisse drastique des dépenses publiques, condition sine qua none pour garantir une fiscalité juste et équilibrée.

Je m'abonne

Jean-Baptiste Danet, président de CroissancePlus

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet