Pour les dirigeants, il n'est plus possible de continuer " comme avant "

Publié par le - mis à jour à
Pour les dirigeants, il n'est plus possible de continuer ' comme avant '

87% des chefs d'entreprises formulent un souhait d'évolution, en prenant compte des enjeux sociaux et environnementaux. C'est l'une des révélations de l'étude publiée le mercredi 1er juillet 2020, par l'Observatoire Réseau Entreprendre et BVA.

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans le contexte actuel de crise, une grande majorité d'entrepreneurs français sont inquiets pour l'avenir. En dépit de ces appréhensions, quatre axes sont priorisés : le maintien de l'emploi, la transformation des outils de travail, l'investissement industriel et le développement de modèles vertueux. En effet, l'étude*, réalisée par l'observatoire Réseau Entreprendre et BVA, relève que la crise a permis aux chefs d'entreprise de tester de nouvelles méthodes de travail et de management. Certaines PME ont même eu l'opportunité de lancer de nouveaux produits et services, plus adaptés aux besoins de leurs clients.

L'inquiétude des entrepreneurs

La conjoncture ne joue pas en faveur d'une reprise économique réussie, les entrepreneurs en ont conscience et envisagent une sortie de crise difficile. Selon le baromètre, 65% des entreprises formulent une grande inquiétude à cet égard. Elles considèrent à 62%, que la période ne permet pas un rattrapage économique. Ce pessimisme affirmé est malheureusement bien fondé : en effet, 78% des entreprises ont connu un impact financier négatif.

Dans cette méconnaissance des événements à venir, 40% des chefs d'entreprise sondés adoptent une attitude attentiste, contre seulement 28% d'optimisme. Pour tenter de s'adapter à la période, certains misent sur le changement de leur stratégie. Alors qu'un chef d'entreprise sur deux envisage de geler ou diminuer les investissements, 62% modifient leur prospection commerciale. La priorité principale reste le maintien de l'emploi pour 79% des dirigeants, seuls 55% continuent à privilégier la protection de leur trésorerie.

La crise a également permis de tester de nouvelles méthodes, comme le télétravail. Induisant, pour 43% des chefs d'entreprise, le fait d'envisager cette forme de collaboration sur le long terme. Les entrepreneurs sont du même avis, preuve que le changement est en marche.

Entreprendre autrement

En repensant les manières de maintenir leur l'activité, les entrepreneurs se penchent sur de nouvelles problématiques. En effet, 87% déclarent qu'il n'est plus possible de continuer "comme avant", 55% pensent qu'il est nécessaire de mettre en place des modèles vertueux, prenants en compte les enjeux environnementaux et sociaux.

Dans les décisions de changement auxquelles sont confrontés les chefs d'entreprise, l'accompagnement s'avère être un soutien de taille. Aujourd'hui, 84% d'entre eux affirment qu'ils ont décidé seuls ces mesures au sein de leur structure. Ceux qui ont eu l'opportunité d'échanger régulièrement avec d'autres chefs d'entreprise, lors d'une prise de décision, affirment que cette concertation fut un échange stratégique à de multiples égards.

*Méthodologie : L'Observatoire Réseau Entreprendre livre les résultats d'une enquête réalisée en collaboration avec l'institut de sondage BVA auprès de 778 entrepreneurs, dont 277 membres et lauréats de Réseau Entreprendre afin de connaître l'impact de la crise Covid-19 sur l'organisation des TPE-PME et la vision des chefs d'entreprises sur la sortie de crise.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien Ruffet

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet