Lancer son entreprise et partir faire le tour du monde

Publié par le - mis à jour à
Lancer son entreprise et partir faire le tour du monde

Fanny Dautzenberg est gérante d'Arcane Ateliers. En créant son entreprise, elle envisage d'accomplir un autre projet ambitieux : réaliser un tour du monde. Grand voyage et gestion d'entreprise ne sont pas si incompatibles... Voici son récit.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Lorsque je lance Arcane Ateliers en 2015 avec mon associée Alexia Diez Soto, d'emblée je lui confie mon projet personnel : réaliser un tour du monde. Nous convenons donc de mon départ trois ans à l'avance. Ensemble, nous nous jetons dans l'aventure entrepreneuriale en créant une entreprise de jeux événementiels, tout en gardant en ligne de mire mon voyage prochain. La clé de ce projet : l'anticipation.

En prendre plein les yeux

Le premier jalon de cette préparation est le recrutement d'une cheffe de projet événementiel. Son arrivée permet de hiérarchiser les postes. Elle s'occupe de tout l'opérationnel, laissant plus de temps à mon associée pour piloter l'entreprise. Je m'envole alors pour la première étape de mon périple : l'Afrique de l'Est. C'est une véritable découverte, bien loin de l'image traditionnelle qu'on s'en fait, entre animaux sauvages ou guerre civile. Ensuite, je prends la direction de l'Asie du Sud-Est. Durant plus de quatre mois, j'évolue dans cette région du monde qui prône la simplicité avant tout. Enfin, j'effectue un rapide retour à Paris avant de reprendre la route, à moto cette fois-ci. Direction le Kirghizistan, en passant notamment par la Géorgie, le pays qui m'aura le plus marquée durant mon périple. Cette terre est au carrefour de plusieurs civilisations : l'Europe à l'ouest, l'Asie à l'est, la Turquie au sud, la Russie au nord. Résultat, la diversité et la richesse sont garanties !

Gérer à distance

À travers ce périple, je découvre d'autres cultures... tout en assurant les échanges avec mon associée. Une fois par semaine, nous parlons au téléphone. Cela me permet de suivre les avancements des gros projets : ouvrir des salles d'escape game et recruter. Durant mon voyage, l'équipe s'étoffe pour compter au final cinq salariés et un stagiaire. Je garde une oreille attentive aux questions de mon associée et prends part aux décisions cruciales. Mon absence m'oblige à prendre un certain recul qui me permet d'avoir une vision différente des choses, voire d'en anticiper d'autres. Et ce voyage se révèle bénéfique pour Arcane Ateliers. Une telle organisation suppose que le dirigeant accepte de laisser sa place aux autres et apprenne à faire confiance à ses collaborateurs. Il devient plus souple. D'un point de vue personnel, l'expérience m'apporte aussi plus d'assurance et plus de confiance : je pense que cela se ressent désormais dans mon quotidien professionnel. Il est important de suivre ses projets personnels, même lorsqu'on est dirigeant. Cela permet de se retrouver, car nous ne sommes pas que des chefs d'entreprise."

Arcane Ateliers

Création de jeux événementiels

Paris (XIVe)

Fanny Dautzenberg, présidente, 33 ans et Alexia Diez Soto, directrice générale, 34 ans

SAS > Création en 2015 > 5 salariés

CA 2019 NC


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Fanny Dautzenberg

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet