En ce moment En ce moment

5 start-up innovantes qui ont monté leur tente chez thecamp

Publié par Amélie Moynot le

Campus dédié à l'innovation à Aix-en-Provence, thecamp a accueilli mi-janvier 2018 la première promotion de start-up de son accélérateur. Focus sur cinq jeunes pousses françaises de cette sélection -elles sont douze au total-, axées services B to B, digital ou encore environnement.

Je m'abonne
  • Imprimer
Smart Cycle (Smart Futures) donne une seconde vie aux objets

Jeter un objet alors qu'il pourrait être recyclé : un véritable gâchis. C'est ce problème contre lequel souhaite lutter la start-up Smart Futures avec une application mobile dédiée. Baptisée Smart Cycle, celle-ci permet de géolocaliser les objets jetés dans la rue ou ceux que l'on souhaite donner et de communiquer entre utilisateurs ou personnes intéressées pour les récupérer.

Une application à dimension écologique également utile pour les pouvoirs publics, puisque l'idée est, en leur transmettant les informations adéquates, d'aider les villes ou collectivités à monitorer leur territoire et optimiser leurs services publics (tournée des encombrants).

Si l'application est gratuite pour les utilisateurs finaux, la start-up, toute nouvellement créée -c'était auparavant une association-, souhaite se rémunérer en facturant les acteurs du réemploi, qui pourraient bénéficier de ces objets, ou les entreprises, telles qu'un réparateur de frigos qui voudrait être averti des appareils disponibles dans un rayon proche. Elle propose ainsi un abonnement mensuel entre 100 et 2000 euros par mois selon nombre d'utilisateurs et objets concernés, hors frais d'installation.

La start-up fourmille de projets pour 2018. Le plus important ? "Trouver un territoire pilote pour expérimenter la solution", dévoile Daniel Vanetti, son codirigeant. Elle développe aussi d'autres applications de participation citoyenne ainsi qu'une "cryptomonnaie écologique et sociale" pour remercier les personnes engagées à travers son application -ou au-delà pour l'environnement-, à dépenser dans des commerces éthiques. Elle va aussi rechercher des financements (Bpifrance, bourse French Tech, business angels) et recruter cinq personnes dont un CTO et quatre développeurs.

"Nous avons intégré thecamp pour nous structurer dans nos prochaines étapes et créer des ponts avec différents secteurs notamment public", affirme Daniel Vanetti.

Repères

Activité : application dédiée au recyclage
Siège social : Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Dirigeants : Grégoire Piette, président, 25 ans et Daniel Vanetti, directeur général, 30 ans
Raison sociale : SAS Smart Futures
Année de création : janvier 2018
Effectif : 2 personnes
CA 2018 : 300 k€ (prévisionnel)
Twitter : @smart_cycle

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event