Recherche
Magazine Chef d'entreprise
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
  • Imprimer

Qonto, la néo-banque qui a tout d'une grande

Publié par Julien van der Feer le | Mis à jour le

Qonto propose un compte professionnel en ligne, ainsi que des services financiers, aux indépendants, TPE et PME. Depuis sa création en 2017, elle double son chiffre d'affaires tous les ans. Pour financer son développement, la fintech a levé 104 millions d'euros début 2020. Présente en France, Allemagne, Italie et Espagne, elle compte 150 000 clients et en vise 1 000 000 d'ici 2025.

Qonto est une fintech créée en 2017 qui s'adresse aux indépendants, TPE et PME. Son concept : proposer un compte professionnel en ligne, ainsi que des services additionnels pour faciliter la gestion financière des entreprises comme la comptabilité, la déclaration de TVA ou bien les notes de frais. La scale-up est en fort développement avec le doublement de son chiffre d'affaires tous les ans. Pour soutenir cette croissance, elle a réalisé début 2020 une levée de fonds de 104 millions d'euros.

Concrètement, Qonto a séduit 150 000 clients depuis son lancement. Elle est présente dans quatre pays (France, Allemagne, Italie, Espagne) et comporte 300 personnes dans ses équipes. "Nous serons 450 collaborateurs d'ici la fin de l'année et nous visons 1 million de clients d'ici 4 ans", assure Alexandre Prot, cofondateur de Qonto. La société espère être rentable sur le segment "France" en 2023 et d'ici 2025 dans les autres pays. "Cela est possible car tous nos clients payent pour utiliser nos services. Seul le premier mois est gratuit", poursuit le dirigeant.

La France reste le marché le plus important de l'entreprise mais la dynamique est bonne dans les autres pays. "Les banques sont souvent trop lentes et trop opaques, c'est ce qui explique notre succès rapide", conclut Alexandre Prot.


La rédaction vous recommande