En ce moment En ce moment

Budget 2011: la CGPME se déclare globalement satisfaite

Publié par le

Le gouvernement a présenté le 29 septembre en conseil des ministres son projet de budget 2011. Le syndicat patronal se réjouit mais émet quelques réserves.

  • Imprimer

À la suite de la présentation en conseil des ministres du projet de budget 2011 le 29 septembre, la CGPME se déclare "satisfaite" que les dispositifs tels que le crédit impôt recherche, l'ISF-PME et les taux réduits de TVA sur le bâtiment, l'aide à domicile et l'hôtellerie aient été maintenus. Elle rappelle également que la réforme de la taxe professionnelle devrait profiter à de nombreuses entreprises.

La CGPME reste tout de même mesurée

L'organisation patronale "salue les mesures énergiques de réduction des dépenses visant à limiter le déficit budgétaire". Pour autant, elle s'alarme avant tout du relèvement du coût du travail au travers de l'annualisation des allègements de charges, du relèvement du forfait social sur la participation, l'intéressement et l'épargne salariale et de l'augmentation de la cotisation accident du travail et maladie professionnelle (AT-MP).

Par ailleurs, la CGPME souligne «le niveau préoccupant du déficit des régimes sociaux qui devra, tôt ou tard, conduire à s'interroger sur la pertinence d'un financement basé essentiellement sur les revenus du travail, notamment les cotisations versées par les entreprises».

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par La Maison de l'Entrepreneur

Arrêter une activité exercée sous forme de société commerciale suppose de prendre des décisions juridiques. Soit l'entrepreneur décide de mettre [...]

Création d'entreprise

Par La Maison de l'Entrepreneur

Au moment d'immatriculer son entreprise et de se " jeter " à l'eau, la question se pose souvent de savoir quel est le niveau de charges fixes [...]

Création d'entreprise

Par La Maison de l'Entrepreneur

De même que pour une SAS (ou SASU), listons ici les dépenses obligatoires et fixes, que toute entreprise doit payer, même si elle ne génère [...]