En ce moment En ce moment

Ces mesures qui limitent les parachutes dorés

Publié par VIVIANE HASSANEIN le

Les dirigeants, qui ont bénéficié de l'aide de l'État pendant la crise, ne pourront pas toucher de stock-options, de bonus ou d'actions gratuites, voilà ce que devrait stipuler le décret ministériel.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les dirigeants des sociétés, qui ont bénéficié de l'aide de l'État pendant la crise, ne pourront pas toucher de stock-options, de bonus ou d'actions gratuites, voilà ce que stipule le décret présenté par le Premier ministre lundi 30 mars. En outre, les entreprises publiques et celles dans lesquelles l'État est présent devront avoir une politique de rémunération “totalement irréprochable”.

Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Boris Flèch, responsable de l'Académie de la franchise

La franchise est un véritable levier de développement commercial. Vous avez créé un concept qui fonctionne, ou êtes sollicité pour ouvrir un [...]

Création d'entreprise

Par Mathieu Viviani

Lancée en 2012 par Stéphanie Pelaprat, qui n'a alors que 21 ans, Restopolitan propose un abonnement de 9,99 &#8364; par mois et sans engagement [...]