Iinvestissement dans les PME : une faille dans la loi Tepa ?

Publié par CELIA GAMEIRO le

Le secrétaire de la commission des Finances du Sénat, Philippe Adnot, estime que l'esprit de la loi travail, emploi, pouvoir d'achat (Tepa), votée l'an dernier, est dévoyé.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le secrétaire de la commission des Finances du Sénat, Philippe Adnot, estime que l'esprit de la loi travail, emploi, pouvoir d'achat (Tepa), votée l'an dernier, est dévoyé. Une des mesures de cette loi prévoit un allègement de l'ISF en échange d'un investissement dans des PME non cotées. Or, selon le sénateur, certaines sociétés de gestion ont permis à leurs souscripteurs de bénéficier de cet avantage fiscal en leur faisant prendre un risque davantage comparable à celui d'un prêteur de capital qu'a celui d'un investisseurs en capital-risque. La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a lancé une opération de vérification de montages.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet