Jean-François Roubaud : "je veux des mesures gagnant-gagnant pour les PME"

Publié par CELIA GAMEIRO le

Crise, financement, salaires, grandes entreprises, Medef, syndicat, le président de la CGPME évoque tous ces sujets à quelques semaines de l'élection du numéro 1 de la confédération.

Je m'abonne
  • Imprimer

Crise, financement, salaires, grandes entreprises, Medef, syndicat, le président de la CGPME évoque tous ces sujets dans une interview accordée au Figaro du lundi 18 janvier et ce à quelques semaines de l'élection du numéro 1 de la confédération pour laquelle il est le seul candidat en lice.

Jean-François Roubaud déclare notamment vouloir « mettre en place avec l'État et les partenaires sociaux des mesures gagnant-gagnant ». Il explique : « Les PME n'ont pas assez de fonds propres, ne croissent pas assez. La France ne compte environ que 400 entreprises indépendantes employant entre 250 et 5 000 salariés contre 4 000 pour l'Allemagne. Cela doit changer ». Il demande que les bénéfices réinvestis en fonds propres soient imposés à 18% au lieu de 33% aujourd'hui. « Cela aurait un effet extraordinaire en permettant aux PME indépendantes de grandir », indique-t-il avant d'ajouter : « Il faut aussi lever les blocages sociaux pour permettre aux entrepreneurs de faire grandir leur société sans avoir à redouter le passage de dix à vingt salariés ou au-delà de cinquante salariés. »

L'intégralité de l'interview se trouve ici.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet