En ce moment En ce moment

La CGPME demande au président de retirer les nouvelles charges des textes présentés au Parlement

Publié par CELIA GAMEIRO le

Contribution des entreprises pour l'aide au transport, taxe sur l'épargne salariale, taxe poids lourds... La CGPME ne veut pas en entendre parler.

Je m'abonne
  • Imprimer
«Le président a réaffirmé lors de son discours économique de Toulon qu'il n'accepterait pas d'augmenter les charges qui pèsent sur les entreprises. Il a également martelé que réduire les exonérations de charges sur les salaires contribuerait à détruire de l'emploi», rappelle la CGPME dans un communiqué publié mardi 30 septembre. La CGPME demande donc «qu'en cohérence avec les propos de Nicolas Sarkozy, les charges nouvelles telles que la contribution des entreprises pour l'aide au transport dans les agglomérations, la taxe sur l'épargne salariale, la taxe poids lourds et bientôt la taxe sur l'artisanat… soient retirées des textes envisagés ou présentés prochainement au Parlement». Je m'abonne

La rédaction vous recommande

REF 2019 : le Medef s'empare de la crise écologique et sociale Ce qui change au 1er janvier 2020 Comment le PER rationalise l'épargne retraite Le mix énergétique : une solution à moindre coût
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event