En ce moment En ce moment

La CGPME engage les entreprises à déposer plainte contre les séquestrations de patrons

Publié par le

Le syndicat représentant les patrons de PME a affirmé que "la loi ne saurait être à géométrie variable". Ajoutant : "Elle doit être la même pour tous."

  • Imprimer

Lors d'une réunion à l'Elysée, vendredi 10 avril, Jean-François Roubaud, président de la CGPME, a interpellé le président de la République sur "les séquestrations de patrons". Il a insisté "sur le caractère choquant d'actes contraires à la conception du dialogue social". Ainsi, dans un communiqué, le syndicat patronal a affirmé que "la loi ne saurait être à géométrie variable. Elle doit être la même pour tous." La CGPME a donc recommandé à tous les entrepreneurs se "retrouvant dans cette situation" de considérer comme "nulles et non avenues les concessions extorquées par la menace". En outre, l'organisation engage les personnes concernées à déposer plainte en justice.

Julien Van Der Feer

Julien Van Der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet