La CGPME signera la position commune sur la représentativité

Publié par le

Après ratification par ses instances décisionnaires, la CGPME confirme signer la position commune du 9 avril 2008 sur la représentativité, le dialogue social et le financement du syndicalisme.

  • Imprimer

Après ratification par ses instances décisionnaires, la CGPME confirme signer la position commune du 9 avril 2008 sur la représentativité, le développement du dialogue social et le financement du syndicalisme. "Ce texte est une avancée majeure sur la voie de la rénovation du dialogue social en France, estime la Confédération. L'abandon de la présomption irréfragable de représentativité notamment redonnera une légitimité nouvelle aux organisations syndicales, les critères retenus permettant cependant de préserver le pluralisme au sein des entreprises."
La CGPME souligne également "l'intérêt pour les PME d'un texte qui devrait renforcer la possibilité de négocier des accords avec les représentants élus du personnel". Dans le même sens, il est "logique que les délégués syndicaux soient, demain, légitimés par les salariés de l'entreprise".
La CGPME se réjouit enfin de "la maturité des partenaires sociaux qui ont su repousser les surenchères de ceux qui, prenant prétexte du développement du dialogue social dans les petites entreprises, prétendaient instaurer une cotisation supplémentaire sur ces dernières".

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Julien Van Der Feer

Aircall, Back Market, OpenClassrooms, ManoMano et Klaxoon. Le point commun de ces quatre entreprises françaises ? Elles ambitionnent toutes [...]

Création d'entreprise

Par La rédaction

Effet de mode ou vrai bouleversement ? La réalité virtuelle a fait son entrée dans l'univers du marketing. Sélection de 5 start-up innovantes. [...]

Création d'entreprise

Par Mickaël Deneux et Pierre Lelièvre

Présentées lors de la 4e édition du Bpifrance Inno Génération (BIG), jeudi 11 octobre 2018 à Paris, ces cinq start-up innovantes bousculent [...]