En ce moment En ce moment

Les femmes de plus en plus séduites par la création d'entreprise

Publié par Aglaé De Chalus le - mis à jour à

69 % des femmes estiment que la création d'entreprise est plus épanouissante que le salariat, selon un sondage OpinionWay pour l'APCE et Cerfrance paru le 30 janvier 2012.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les femmes ne reculent plus devant l'entrepreneuriat. Même si elles ne représentent encore qu'un petit tiers des créations d'entreprises (mais 38 % des créations d'entreprises individuelles, selon une note de l'Insee parue en janvier 2012), elles semblent de plus en plus attirées par le principe.

Un sondage OpinionWay pour l'APCE, Cerfrance et le Salon des entrepreneurs*, publié aujourd'hui, révèle ainsi que plus de deux tiers des femmes interrogées (69 %) estiment que la création d'entreprise est plus épanouissante que le salariat. Près d'une femme sur cinq (18 %) se dit même prête à se lancer aujourd'hui et créer sa propre entreprise.

Les femmes entrepreneurs sont plus jeunes, plus diplômées et mieux payée que les hommes

33 % des femmes interrogées considèrent tout de même qu'être une femme peut représenter un désavantage ; parmi elles, plus de la moitié ont la sensation de manquer de crédibilité dans les milieux professionnels et 42 % invoquent les difficultés à convaincre les banquiers et les investisseurs. La question de la conciliation vie privée/vie professionnelle n'apparaît pas vraiment comme un problème puisqu'elle n'arrive qu'en troisième position des raisons évoquées. Des conclusions partagées par Typhaine Lebègue, auteur de la première thèse française sur l'entrepreneuriat féminin.

Selon le sondage, la femme entrepreneur a un profil bien différent de l'homme créateur d'entreprise : plus diplômée (86 % ont au minimum le Bac, contre 70 % des hommes), elle est aussi mieux payée dans son emploi actuel : 36 % gagnent entre 24 000 et 42 000 euros, alors que 35 % des hommes créateurs d'entreprise gagnent entre 12 000 et 24 000 euros.

Elle est en général en couple et a déjà un ou plusieurs enfants, contrairement à l'homme entrepreneur qui est célibataire, sans enfant et plutôt plus vieux que la femme créateur d'entreprise.

* Sondage quantitatif réalisé auprès d’un échantillon de 1019 femmes et 481 hommes âgés de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas au regard des critères de sexe, âge, statut d’activité, après stratification par région de résidence.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Comment les Européennes vivent-elles l'entrepreneuriat ? Mixité : les fonds d'investissements s'engagent Sociétés de 50 à 250 salariés : calculez l'index égalité hommes-femmes Le concours 100 Jours pour Entreprendre rejoint le Moovjee
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event