En ce moment En ce moment

Louis Schweitzer nommé président de France Initiative

Publié par le

Le réseau de financement et d'accompagnement a désigné le successeur de Jean-Pierre Worms le 3 mai.

  • Imprimer

Le conseil d’administration de France Initiative (réseau de financement et d'accompagnement) a porté Louis Schweitzer à la présidence du mouvement, à l’issu de l’assemblée générale du 3 mai. Cet ancien p-dg de Renault et ancien président de la Halde, Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité, succède à Jean-Pierre Worms, qui assurait la transition depuis le retrait de Bernard Brunhes pour raisons de santé.

Qu'est-ce que France Initiative ?

Ce réseau décentralisé réunit 244 associations locales ou départementales, appelées plateformes France Initiative, qui interviennent auprès des créateurs ou repreneurs d’entreprises sous la forme d’un prêt d’honneur à taux zéro, destiné à renforcer leurs fonds propres et à faciliter l’accès aux financements bancaires et d’un accompagnement personnalisé, qui peut comporter le parrainage des nouveaux entrepreneurs. L’efficacité de ce modèle d’appui à la création d’entreprises repose pour beaucoup dans l’engagement bénévole de chefs d’entreprises, cadres, experts-comptables et avocats, qui apportent leur concours aux nouveaux entrepreneurs.
En 2010, l’action de France Initiative a permis de créer ou de reprendre près de 17 000 petites entreprises, représentant plus 37 000 emplois créés ou maintenus. Elle a également permis de mobiliser plus de 1 milliard d’euros, qui ont profité à l’économie des territoires : plus de 166 millions d'euros de prêts à taux zéro et 96 millions d'euros de prêts bancaires accordés en complément. Ce mouvement a fêté ses 25 ans en 2010.

Bio express de Louis Schweitzer

L'homme a 68 ans, est diplômé de l'ENA et a été inspecteur des Finances. Il a également été directeur de cabinet de Laurent Fabius, ministre délégué chargé du Budget en 1981, ministre de l'Industrie et de la recherche en 1983 et Premier ministre de 1984 à 1986. En mai 1986, il a rejoint Renault dont il a été président-directeur général de 1992 à 2005. Au cours de cette période, il a noué une alliance avec Nissan, pris le contrôle de Dacia et de Samsung et conclu une alliance dans le camion avec Volvo. De 2005 à 2010, il a présidé la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde). Aujourd'hui, il est président ou membre du conseil d'administration de différentes sociétés et organismes d'intérêt général.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet