Nadine Morano veut des sanctions pour atteindre l'égalité salariale

Publié par CELIA GAMEIRO le

La secrétaire d'État à la Famille et à la Solidarité s'est déclarée favorable à "un dispositif plus coercitif" pour obliger les sociétés à mettre en place une égalité salariale entre hommes et femmes.

Je m'abonne
  • Imprimer

Mercredi 21 octobre sur RMC et BFM TV, Nadine Morano, secrétaire d'État à la Famille et à la Solidarité, s'est déclarée favorable à "un dispositif plus coercitif" pour obliger les entreprises à mettre en place une égalité salariale entre les hommes et les femmes. Une loi de 2006 prévoyait bien que les entreprises passent des accords avant le 31 décembre 2010. Mais, à ce jour, seules 5 % d'entre elles l'ont fait. "Il nous faut aller plus loin, parce que c'est simplement une affaire de justice", a-t-elle déclaré avant de préciser ceci : "Nous allons travailler, avec Xavier Darcos [le ministre du Travail, NDRL] à travers des négociations, à arriver à cette égalité salariale" , a-t-elle indiqué. Ce dernière n'écarte pas la possibilité de sanctionner financièrement les entreprises.
En France, l'écart salarial entre les hommes et les femmes est de près de 20 % en France, contre 15 % au niveau européen.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet