En ce moment En ce moment

DossierLa fresque industrielle des Bullier et de leurs pinceaux Léonard

Publié par Marion Perroud le

3 - L'export pour répartir les risques, mais point d'e-commerce pour ne pas fâcher

Tout comme le célèbre peintre, les pinceaux Léonard sont connus dans le monde entier. Les établissements Bullier souhaitent, à l'avenir, renforcer leur présence commerciale à l'international.

  • Imprimer

États-Unis, Japon, Nouvelle-Zélande, Allemagne, Royaume-Uni, Tunisie, Russie, Cambodge... Les pinceaux Léonard sont présents dans une trentaine de pays. À titre d'exemple, ils ont notamment été utilisés pour peindre la statue de la Liberté à New York.

L'export représente ainsi 35 % de son chiffre d'affaires réparti à parts égales entre le secteur des beaux-arts et celui des cosmétiques. " L'objectif est de renforcer encore l'activité à l'international dans les années à venir afin de limiter les risques ", annonce Stéphanie Bullier, l'actuelle dirigeante.

En 2007-2008, l'entreprise décide de lancer son propre site de vente en ligne. " Pour ne pas faire de concurrence déloyale à nos clients, nous vendions nos pinceaux au même prix. Nos revendeurs l'ont malgré tout très mal pris, ce qui nous a poussés à stopper le site marchand moins de deux ans après son lancement, raconte la dirigeante. D'autant que vendre à la pièce s'est avéré très contraignant et finalement peu pertinent. "

Afin de se rapprocher du grand public, elle privilégie, depuis deux ans, les visites guidées de son usine.

Marion Perroud

Marion Perroud

Journaliste

Entre 2012 et 2016, Marion Perroud a suivi, au sein de la rédaction de Chef d’Entreprise, l’actualité des TPE (artisans du bâtiment et commerçants), des [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event