App Center de Facebook : un nouveau terrain de jeu pour vos applications mobiles

Publié par le

Avec le lancement de l'App Center, Facebook fait son entrée dans le monde des applications mobiles : une opportunité à ne pas laisser passer pour les marques.

  • Imprimer

Depuis longtemps attendu, Facebook a enfin lancé fin de semaine dernière son App Center. En deux mots, il s’agit d’un store sur le web (fixe ou mobile – et bientôt sur l’application mobile Facebook) au sein duquel le réseau social regroupe les applications qui lui sont « reliées ».

Si beaucoup y voient un moyen de trouver un business model sur le mobile – (dont l’absence actuelle est pour grande partie responsable des remous ayant suivi l’introduction en bourse) –, nous devons pousser notre analyse : cet App Center, de par ce qu’il symbolise sur l’évolution du web, et de par les possibilités qu’il offre, va bien au delà de l’alibi boursier pour le média social aux 900 millions de membres.

L’avènement des Applications

Il avalise en effet, tel un symbole, l’avènement des applications pour la consommation de contenu, le divertissement, à parts égales avec notre bon vieux web, jusque ici unique carrefour de notre vie numérique. Car l’App Center n’est pas, comme on pourrait le croire, un simple store regroupant toutes les applications Facebook existantes, non : l’App Center version Facebook donne également accès à toutes les applications iPhone, Google Play ou autres intégrant Facebook Connect (et autres fonctionnalités de l’OpenGraph 2) – c’est à dire permettant d’interagir, au sein de son service, avec Facebook.

Fidèle à son modèle, Facebook ne cherche ainsi pas à se positionner comme un service à part entière, mais plutôt comme une méta-plateforme permettant de faire le lien entre l’ensemble des membres qui le composent, des sites web qu’ils consultent, et maintenant, les applications qu’ils utilisent… preuve s’il en est que ces petits logiciels ont depuis bien longtemps dépassé le stade du gadget, et occupent aujourd’hui une place prépondérante dans notre consommation numérique.

Facebook rend légitime la création d’applications mobiles …

L’existence de cet App Center se pose dès lors comme un bon vieux feu de joie pour toute marque frileuse de se lancer dans la conception et le développement d’une application mobile. Car si bon nombre de marques se disent aujourd’hui convaincues qu’il faut être sur le mobile, certaines ne vont pas plus loin qu’une simple adaptation de leur site internet, en rétorquant qu’une application doit proposer quelque chose « en plus » de leur site, sinon rien.

C’est à mon avis se tromper de débat, car la question n’est plus aujourd’hui de choisir une fois pour toutes entre applications et sites web mobiles : il s’agit de proposer une réponse adaptée aux différents usages de vos clients, et de par cet App Center, Facebook inscrit l’usage des applications dans le marbre : vos clients utilisent le web pour certaines tâches, des apps pour d’autres.

Et vice versa, en fonction de critères de confort, de connexion, d’appareil : l’important n’est pas le contenant, mais la stratégie du contenu, et surtout la stratégie de diffusion de ce contenu, qu’il soit de divertissement, ou de marque (oui, je parle bien de Brand Content !). Et, bonne nouvelle : pour peu que vous trouviez une agence mobile digne de ce nom, vous aurez également, en plus, le surplus d’âme que peut avoir une application aujourd’hui par rapport à un site web mobile.

… et leur créée une audience

Je parlais en début d’article des possibilités offertes par cet App Center : c’est notamment sur ce point de diffusion de votre contenu qu’il a le plus à vous apporter.

Pour peu que votre application iPhone, mobile, soit éligible à cet App Center, vous obtenez instantanément 3 bénéfices :

1. Etre référencé dans l’App Center, pour profiter d’une autre source de trafic que celui de l’App Store (ou Play Store), souvent jugé comme limité pour les marques n’ayant pas de véritables moyens de tenir une stratégie de communication sur le long terme. Et ce d’autant plus, qu’il n’y a pour l’instant que 600 apps ( !) dans l’App Center de Facebook, là ou l’App Store est allègrement au dessus des 650 000. Bénéfice d’audience numéro 1.

2. Vos clients pourront installer votre application mobile directement sur leur mobile … en surfant sur Facebook depuis leur ordinateur. En effet, il leur suffit, depuis l’App Center, de cliquer sur le bouton « Send to mobile » pour recevoir un lien vers votre application. Bénéfice d’audience numéro 2.

3. Une fois installée, vos clients pourront lancer votre application mobile … directement depuis leur application Facebook, car votre application sera présente dans le menu de l’app … et pourra être lancée directement depuis un statut publié par un de leurs amis ! Imaginez le potentiel … Bénéfice d’audience numéro 3.

En intégrant ainsi les applications mobiles à sa plateforme, Facebook confirme donc la place prise par les apps « créées » par Apple il y a 4 ans… et de par l’audience qu’il va leur apporter, rend légitime leur présence dans toute stratégie de communication pour les marques désireuses de capter les nouveaux usages numériques.

Cela suffira-t-il à rassurer les investisseurs ? Rien n’est sûr, mais cela offre un nouveau terrain de jeu, pour la mise en place de stratégies mobiles, en pleine adéquation avec avec la révolution digitale « sociale et mobile » que chaque marque aura à affronter dans les prochains mois.

Paul-Louis BELLETANTE, co-fondateur de Bemobee, agence conseil mobile de Mobile Network Group

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet