En ce moment En ce moment

[GPCE 2019] Yuka déchiffre les étiquettes pour mieux manger

Publié par Mathieu Viviani le - mis à jour à
[GPCE 2019] Yuka déchiffre les étiquettes pour mieux manger

Lancée en janvier 2017 par Julie Chapon et deux frères, Benoît et François Martin, l'application mobile Yuka a déjà conquis 11,5 millions d'utilisateurs. Son principe ? Scanner le code barre d'un produit alimentaire et cosmétique et savoir si la composition de celui-ci est saine. Portrait.

Je m'abonne
  • Imprimer

Manger mieux pour une meilleure santé : c'est l'objectif de l'application mobile gratuite Yuka. Et ça marche. Depuis son lancement en janvier 2017, celle-ci compte déjà 11,5 millions d'utilisateurs actifs. Le principe de Yuka est on ne peut plus simple : on scanne le code de barre du produit alimentaire ou cosmétique à analyser et l'application livre toutes les informations sur sa véritable composition. Ceci, en tout indépendance. Additifs nocifs, graisses saturées, taux de sucre, calories, tout est passé au peigne fin et aboutit à une note sur 100 qui jauge la qualité nutritionnelle et sanitaire de la denrée. A l'origine de cette idée : Julie Chapon et deux frères, Benoît et François Martin. " Tous les trois, on avait une situation professionnelle stable mais qui manquait de sens, raconte Julie Chapon. J'étais amie avec François depuis longtemps et un jour son frère Benoît, devenu père depuis peu, lui parle de de sa difficulté à acheter de la nourriture pour enfant équilibrée et saine. " Leur idée de départ était de créer un objet connecté et une application qui déchiffreraient a posteriori les étiquettes des aliments. " Mais finalement, après le retour des utilisateurs, on n'a gardé que l'application car manger sain doit rester accessible à tous ", précise la co-fondatrice. Actuellement, l'appli' Yuka est disponible dans six pays d'Europe. Fin 2019, un lancement est prévu au Canada et aux USA. Côté business model ? Environ 90% des revenus proviennent d'une version premium de l'application, qui coûte 15 euros par an. Un blog Yuka sur l'alimentation saine existe aussi. Les internautes y trouvent des articles gratuits et peuvent aussi suivre un programme de nutrition sur 10 semaines au prix unique de 59 euros. " On veut continuer à se développer avec une croissance organique, pas à pas. Notre philosophie est toujours la même : rester indépendant, éthique et répondre à la confiance de nos utilisateurs ", conclut Julie Chapon. Un esprit sain dans un corps sain.

Votez pour ce lauréat dans la catégorie "Dirigeant de l'année 2019" en cliquant ici !

YUKA

> Nutrition

> Paris (IIe)

> Benoît Martin, co-fondateur et p-dg, 37ans; Julie Chapon, co-fondatrice et directrice générale, 32 ans; François Martin, co-fondateur, 32 ans

> SAS > création en janvier 2016 > 10 salariés

> CA 2018 : NC

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Grand Prix des Chefs d'Entreprise 2019 : les gagnants sont... Le service de voiturier Blue Valet à la conquête de l'Europe 6 étudiants-entrepreneurs issus du Prix Pépite 2019 [GPCE 2019] Phenix offre une seconde vie aux invendus
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event