Plug&Start : 5 porteurs de projets qui font de l'innovation la clé de leur projets

Publié par le

Sélectionnés par la Technopole de l'Aube (Troyes) pour participer à l'événement Plug&Start, qui s'est tenu le 31 mai et le 1er juin 2018, 20 start-uppers ont échangé avec des grands comptes au cours de deux jours intensifs. Audacieux, volontaires et ambitieux, voici cinq projets innovants.

  • Imprimer
Ikkoé

Destinée aux acteurs du retail, la solution développée par Ikkoé propose d'amener de la créativité en personnalisant les produits vendus en e-commerce. Grâce à un module, développé en interne et intégré au site web de la marque, "Ikkoé s'interface entre l'utilisateur final et la marque pour proposer très simplement une personnalisation unique sur un produit industriel, présente Sophie Rama, cofondatrice. On offre à l'utilisateur une expérience créative et ludique tout en facilitant la production au e-commerçant."

La jeune pousse parisienne s'adresse à des acteurs du retail de la mode et des accessoires mais peut également convenir à la personnalisation d'objets promotionnels (goodies BtoB) ou même de la décoration intérieure. "La personnalisation produit permet d'apporter un service additionnel efficace pour atteindre de nouveaux clients et se démarquer", précise-t-elle. Et la technologie s'adapte à tous les types de matières - cuir, textile, bois ou encore plastique.

Pour se développer, Ikkoé fait reposer son business model sur une double entrée : les frais d'installation du module sur le site du client et un abonnement mensuel pour l'utilisation du service, les mises à jour et l'accès à la technologie d'intelligence artificielle hébergée sur les serveurs de la start-up. La technique de personnalisation dépend évidemment des capacités de production de l'entreprise.

Si la technologie est déjà proposée par Le Shape (Vente de skateboard à Bordeaux) et Squarestreet (Marque de vêtements à Hong-Kong), Sophie Rama et son associée sont toujours sur le pont. "L'objectif prioritaire est de développer notre partie commerciale en touchant une PME et un grand compte. Le but : attirer des investisseurs", précise la dirigeante, qui avant de se lancer à l'international veut se renforcer sur le marché français. Une perspective prioritaire qui passera aussi par des recrutements. "On va devoir se staffer beaucoup plus en faisant appel à des développeurs, des data scientists et des commerciaux pour creuser notre avancée technologique", fait-elle savoir. Un enjeu à la hauteur des ambitions des deux fondatrices.

Repères
SAS
Module SaaS de personnalisation produit
Paris > 2017 > Sophie Rama (CEO) et Valérie Bransier (CTO)
4 salariés
CA 2018 : NC


Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Julien Van Der Feer

Aircall, Back Market, OpenClassrooms, ManoMano et Klaxoon. Le point commun de ces quatre entreprises françaises ? Elles ambitionnent toutes [...]

Création d'entreprise

Par La rédaction

Effet de mode ou vrai bouleversement ? La réalité virtuelle a fait son entrée dans l'univers du marketing. Sélection de 5 start-up innovantes. [...]

Création d'entreprise

Par Mickaël Deneux et Pierre Lelièvre

Présentées lors de la 4e édition du Bpifrance Inno Génération (BIG), jeudi 11 octobre 2018 à Paris, ces cinq start-up innovantes bousculent [...]