En ce moment En ce moment

Plug&Start : 5 porteurs de projets qui font de l'innovation la clé de leur projets

Publié par le

Sélectionnés par la Technopole de l'Aube (Troyes) pour participer à l'événement Plug&Start, qui s'est tenu le 31 mai et le 1er juin 2018, 20 start-uppers ont échangé avec des grands comptes au cours de deux jours intensifs. Audacieux, volontaires et ambitieux, voici cinq projets innovants.

  • Imprimer
Be My Space

Et si les entreprises offraient la possibilité à leurs salariés de travailler dans un lieu atypique ? C'est le sens du service proposé par BeMySpace. "On amène au salarié la possibilité de travailler occasionnellement hors les murs de l'entreprise, dans des lieux désirables et inspirants", présente Sandra Giovanneti, cofondatrice de BeMySpace. À travers une plateforme numérique de réservation sur laquelle l'entreprise achète des crédits et abonde le compte de ses salariés, chacun peut réserver sa place dans des lieux atypiques.

Avec la mutation du travail et le changement des mentalités, le projet de BeMySpace vise à faire émerger une vraie stratégie d'innovation sociale pour impulser un autre dynamisme auprès des salariés grâce à la porosité que procure le lieu. "Une à deux fois par mois, on leur propose de se déconnecter de leur environnement de travail classique pour empêcher le phénomène de saturation", ajoute l'autre cofondateur, Vincent Gravier.

Commercialisée à tarif fixe pour une journée de travail aux alentours de 90 euros - prix susceptible d'évoluer -, la plateforme apporte aux salariés intéressés l'occasion de changer d'air. Ils pourront ainsi s'adonner à leurs missions professionnelles dans des espaces de coworking existants ou dans des lieux privatisés et éphémères tels que des librairies, des restaurants, des musées ou même en extérieur.

Si le projet s'inspire directement du vécu et des besoins ressentis par les deux porteurs du projet lors de leurs précédentes expériences professionnelles, la démarche s'inscrit véritablement dans la volonté d'apporter une nouvelle réponse aux enjeux de la qualité de vie au travail. Tout juste créée, la société veut d'abord cibler les grandes entreprises qui souhaitent mettre la RSE au coeur de leurs problématiques. "Ce sont des enjeux importants puisque ça touche à l'image de la société, la facilité de recrutement, l'attractivité de l'entreprise et ça peut générer des économies de coûts pour les sociétés", ajoutent-ils, tout en n'excluant pas de s'adresser aussi aux plus petites entreprises par la suite.

Repères

SAS
Plateforme numérique d'espaces de travail atypiques
Paris > 2018 > Sandra Giovanneti et Vincent Gravier, cofondateurs
0 salarié
CA 2018 : NC





Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet